Festival Arena : le Théâtre des frères Forman de retour avec un western

D’un cabaret pragois aux plaines de l’Arizona et entre les cow-boys : le célèbre Théâtre des frères Forman présente sa nouvelle aventure – le western « Forman Brothers’ Wild West Show – Deadtown ». Pour sa première pragoise, Petr et Matěj Forman, fils jumeaux du réalisateur Miloš Forman, ont créé « Arena 2017 », un nouveau festival dont la première édition, depuis mercredi et jusqu’à dimanche, se veut une fête tout à la fois du théâtre, du cirque nouveau, de la musique et de la création visuelle.

'Deadtown', photo: Site officiel du festival Arena'Deadtown', photo: Site officiel du festival Arena Projet dont la réalisation est le fruit d’une coopération de professionnels du théâtre tchèques et français, « Deadtown », met en scène un illusionniste et propriétaire d’un cabaret au début du XXe siècle. Amateur des premiers westerns, cet homme se rend dans l’Ouest américain pour découvrir ce monde inconnu dont il se fait une idée naïve… Comme l’explique le metteur en scène Petr Forman, l’histoire n’est toutefois que l’élément complémentaire d’un spectacle enrichi de musique live et de nombreuses projections vidéo :

« C’est l’époque qui est le plus important dans ce spectacle. C’est une période qui a donné naissance à différentes nouvelles technologies et inventions, comme le phonographe et la caméra. En parlant de cette époque, nous voulons rendre hommage à tous ces inventeurs qui n’ont jamais cessé de rêver et de chercher et qui ont suivi leur rêve d’aller un tout petit peu plus loin et de découvrir de nouveaux appareils pour enregistrer et reproduire le son et les images. »

'Deadtown', photo: Site officiel du festival Arena'Deadtown', photo: Site officiel du festival Arena « Deadtown », dont les représentations se poursuivront à Prague jusqu’au 30 juin prochain, n’est pas le seul spectacle du Théâtre des frères Forman présenté dans le cadre du festival Arena. Petr Forman :

« Nous avons décidé de présenter certains des spectacles que nous avons créés avec le Théâtre des frères Forman, comme ‘Aladin’, que nous présentons sur notre péniche, et ‘Juri – le cosmonaute’ que j’ai mis en scène avec un artiste italien. Mais nous avons aussi invité différents amis, des gens avec lesquels nous travaillons et dont nous connaissons leur travail et savons qu’ils sont proches de ce que nous faisons. Jamais encore auparavant nous n’avions accumulé plusieurs de nos spectacles dans un même endroit dans le cadre d’un festival. C’est la première fois ! »

'Juri – le cosmonaute', photo: Site officiel du festival Arena'Juri – le cosmonaute', photo: Site officiel du festival Arena Des concerts, parmi lesquels du musicien rom Mario Bihari, des groupes The Prostitutes et Circus Brothers ou encore de l’ensemble ORCHESTRoj, un orchestre ambulant, ainsi que des ateliers pour enfants investissent, l’espace de quelques jours, le bateau Tajemství des frères Forman et les quais Smíchovská náplavka, sur les bords de la Vltava, dans le cinquième arrondissement de Prague. Pour Petr Forman, il ne s’agit là que de la première édition d’un événement conçu comme une nouvelle fête des arts du spectacle aux confins de différents genres :

« Si les gens aiment ce festival, je souhaite faire venir prochainement différentes compagnies que j’apprécie plus particulièrement. Nous ne présenterons plus nos propres spectacles. J’espère que si les gens viennent une fois, ils reviendront pour assister aussi aux spectacles de nos invités qui sont peut-être moins connus en République tchèque. Je voudrais inviter plusieurs compagnies que j’ai rencontrées en France ou ailleurs en Europe. Mais il existe en France beaucoup plus de compagnies itinérantes, qui sont indépendantes, qui ont leur propre chapiteau, que dans les autres pays européens. »

Photo: Anette KrausováPhoto: Anette Krausová Le nom du festival « Arena » fait référence à l’ancien théâtre Smíchovská Arena, resté ouvert dans ce coin de Prague entre 1891 et 1938 et dans lequel a joué, entre autres, une grande star de l’époque, le comédien Vlasta Burian. L’objectif du festival est donc également de créer, dans le centre de Prague, un nouvel espace destiné à la culture et à la relaxation :

« La deuxième raison pour laquelle nous organisons cet événement est que nous voulons faire découvrir aux gens de nouveaux endroits magnifiques. Ici, à Smíchovská náplavka, c’est très joli et très sympa. Mais vous pouvez voir qu’il n’y a pas beaucoup de monde, alors que de l’autre côté de la rivière, ça bouge beaucoup plus, on y organise différentes activités. Pourtant, nous sommes juste en face, à une centaine de mètres… J’espère donc que les gens reviendront à l’avenir et que nous réussirons à ramener un peu plus de monde de ce côté-ci de Prague. »

Plus d’informations sur le festival : http://www.arenadbf.cz/.

Radio Prague présentera le spectacle « Deadtown » plus en détail dans la prochaine rubrique culturelle.