Exposition Cartier au Château de Prague : le pouvoir du style et la monumentalité du détail

26-07-2010

Depuis le vendredi 9 juillet les portes du château de Prague sont ouvertes aux visiteurs pour leur présenter la somptueuse exposition « Cartier au Château de Prague - le pouvoir du style » réunissant 360 pièces historiques provenant de la collection du légendaire joaillier français Cartier. En plus d´être une occasion unique de contempler à Prague les bijoux, broches, diadèmes et autres objets, l´exposition «Cartier au Château de Prague - le pouvoir du style » est aussi la plus grande et la plus importante exposition Cartier jamais organisée.

Depuis 1847, date à laquelle Louis-François Cartier créa à Paris l´entreprise éponyme qui fut rendue ensuite célèbre par son petit fils Louis Cartier, la création et la production Cartier n´a jamais cessé de fasciner. Pour la première fois à Prague sont présentées au public les plus belles pièces jamais confectionnées. L´exposition est avant tout un voyage émerveillant qui nous transporte dans un passé intemporel et nous fait déambuler parmi les préciosités et les splendeurs de plus d´un siècle et demi de création. Le lieu choisi, le château de Prague, symbolise déjà en lui-même un cadre privilégié pour présenter cette collection luxueuse et fascinante par sa beauté et son raffinement. Pierre Rainero, directeur de la stratégie et du patrimoine chez Cartier, nous en parle en ces mots :

« L´idée de cette exposition est née du côté de l´ambassade de France à Prague, de la représentation culturelle et aussi de l´institut français, c´est comme ça que la première idée est née, il y a maintenant plus de deux ans. La représentation française était à la recherche d´événements culturels français à Prague et c´est comme ça que les premiers contacts se sont faits, c´est comme ça que je suis venu à Prague pour les rencontrer, et c´est comme ça aussi que les premiers contacts avec le château ce sont établis, et ensuite la demande a été générée et l´exposition a vu le jour. »

Pierre RaineroPierre Rainero L´exposition est avant tout un voyage émerveillant qui nous transporte dans un passé intemporel et nous fait déambuler parmi les préciosités et les splendeurs de plus d´un siècle et demi de création. Le lieu choisi, le château de Prague, symbolise déjà en lui-même un lieu privilégié pour présenter cette collection luxueuse et fascinante par sa beauté et son raffinement. Pierre Rainero, nous en parle en ces mots :

« Pour nous, c´est une grande émotion car on ne peut être que sensible au poids de l´histoire. Il y a l´importance aussi contemporaine du château parce que c´est le palais présidentiel, donc on est sensible à cet aspect. Mais il y a aussi cette dimension historique énorme à laquelle on est tous sensible, et qui pour les français est extrêmement romantique aussi, c´est à dire l´evocation de souverains comme Rodolphe… Il y a eu un apport de familles nobles françaises aussi au XVIIe siècle comme les Buquois dont le palais est le siège de l´ambassade de France aujourd´hui à Prague qui est l´une des plus belles ambassades de France au monde. Donc, il y vraiment beaucoup d´émotions pour nous à être à Prague d´une part et d´autre part au château, et le château est vraiment un lieu extraordinaire. »

Rappelant la grandeur de la basilique Cisterne à Istanbul ou l´impressionnante armée de Xian en Chine, le maître mot de cette exposition est la monumentalité. Mais une monumentalité toute particulière et subtile puisqu´elle réside essentiellement dans le pouvoir et la grandeur des détails de chaque pièce présentée. Pierre Rainero :

« Cet espace était un défi, c´est-à-dire qu´à la fois il est extrêmement imposant, merveilleux… parce qu´il crée une monumentalité fabuleuse mais c´est aussi un inconvénient parce que la joaillerie est faite de détails et les objets ne sont pas énormes. Donc, il fallait nouer ou renouer le lien entre des pièces relativement petites et un espace très grand et ça c´est le travail remarquable de Rudy Pressel qui vraiment a eu cette idée d´une très grande rigueur. Rien n´est indiqué quant au chemin à suivre pourtant tout est évident et donc je trouve l´approche extrêmement intelligente et sensible à la fois. Il y a un effet de monumentalité qui convient parfaitement au concept de l´exposition qui est d´exprimer le pouvoir du style sous toutes ses dimensions. D´un côté vous avez une vision globale qui crée un effet certain et de l´autre côté vous découvrez ensuite des détails qui font vraiment toute la force de la création de chacune des pièces.»

L´exposition nous offre une rétrospective dont le but est de mettre en lumière la philosophie du style Cartier depuis ses débuts mais aussi le pouvoir et la grandeur du style des clients qui ont passé ces commandes particulières et qui ont porté ces bijoux uniques. Chaque pièce possède sa propre histoire débutant par sa commande et le choix des pierres précieuses qui mobilisent les ateliers de la Maison Cartier pendant de longs mois et s´achevant avec le port de ce bijou qui nous renseigne sur le style d´une époque, le mode de vie d´une personne ou sur son histoire personnelle. Comment se définit donc le style Cartier ?

« Un style qui représente une vision commune et beaucoup d´expressions diverses, des expressions qui se renouvellent, qui s´enrichissent, générations après générations, je dirais même années après années. Chaque pièce est une trace de vie en quelque sorte, chacune reflète une histoire humaine très forte. D´abord une histoire humaine de la genèse de ces pièces chez Cartier parce que c´est une histoire humaine multiple, tant de personnes ont travaillé sur chacune de ces pièces, il y a tant de talents réunis, du chercheur, de l´œil sur les pierres, du choix des pierres, des dessinateurs, du joaillier, du sertisseur, des polisseurs et même du côté ensuite du magasin : qui était en contact avec qui au niveau des vendeurs vis-à-vis des clients, il y a de vraies histoires… Et ensuite les personnes qui se sont approprié ces pièces et qui ont vécu avec elles. Oui, il y a énormément d´histoires, du collier du maharaja de Patiala, ça c´est très important, de sa complète disparition à l´issu de l´indépendance de l´Inde jusque dans à la fin de XXe siècle. Le collier de Daisy Fellowes qui est composé de pierres d´origine indienne, composé lui-même de pièces Cartier qu´elle possédait et qu´elle nous a demandé de réutiliser pour créer ce collier. »

Selon Cartier, l’esprit même du luxe réside dans le langage universel de l’émotion. Ecoutons Pierre Rainero nous raconter l´histoire d´une broche un peu spéciale :

« Il y a une pièce qui est extrêmement modeste dans la taille et qui moi me parle beaucoup, c´est une pièce qui a été commandée par Jacques Cartier qui était le frère qui dirigeait notre activité à Londres depuis le début du siècle jusque dans les années 40. Quand on la voit, on ne comprend pas trop, c´est une pièce abstraite, une broche. Elle est composée d´une améthyste centrale, de quatre angles en diamant qui sont eux-mêmes bordés de saphirs calibrés. Quand on voit cette pièce, on la trouve belle mais on ne comprend pas sa signification, mais en fait c´est une broche qu´il a offert à sa femme : l´améthyste est la couleur de l´épouse de Jacques Cartier, ils ont eux quatre enfants ensemble, et le saphir est la couleur de naissance de Jacques. La combinaison des couleurs est déjà très belle mais quand vous connaissez la signification derrière ça rend cette pièce très intime, et au cœur de l´amour d´une famille. Je trouve aussi que la joaillerie c´est cela aussi, c´est à dire qu´elle est aussi précieuse que les sentiments peuvent être et je pense que ça aussi c´est au cœur du désir de l´attraction que la joaillerie exerce. »

L´exposition se tiendra dans le manège du Château de Prague jusqu´au 17 octobre 2010. Plus d'infos: http://www.cartiervystava.cz

26-07-2010