Européennes : comment voter quand on est expatrié français à Prague ?

26-03-2019

Les élections européennes, c’est à la fin du mois de mai, et si vous êtes expatrié français en République tchèque, vous vous demandez peut-être quelles sont les démarches à entreprendre pour pouvoir voter. Vous hésitez entre la procuration et le vote à l’ambassade de France ? Vous êtes à deux doigts de baisser les bras par peur de devoir remplir trop de paperasse ? Pas d’inquiétude, on vous explique tout.

Parlement européen, photo: Site officiel de České volbyParlement européen, photo: Site officiel de České volby

Bien que l’Ambassade de France et le Consulat aient donné de nombreuses réunions d’information et envoyé de nombreux mails, il y en a toujours quelques-uns qui passent entre les gouttes…

Léa est française, à Prague le temps d’un stage financé par la bourse européenne Erasmus +.

« Oui, j’aimerais bien voter. Après j’avoue que je n’ai pas fait les démarches. J’aimerais bien voter à l’ambassade, c’est le plus évident plutôt que de faire une procuration… J’essaie de voter à chaque élection, je suis plutôt engagée au niveau de l’Europe, je pense que c’est important de bâtir une vraie citoyenneté européenne… J’aimerais bien savoir exactement qui se présente, je manque d’informations pour l’instant, mais je sais quelles listes m’intéresse, oui… »

Pour aider Léa, nous avons rencontré Clarisse Levasseur, cheffe de la section consulaire de l’Ambassade de France à Prague. Elle nous explique que pour voter pour les prochaines élections, il y a trois possibilités. La première, c’est donc de voter à l’Ambassade de France.

>>> Solution n°1 : Voter à l’Ambassade <<<

L'Ambassade de France à Prague, photo: Chabe01, CC BY-SA 4.0L'Ambassade de France à Prague, photo: Chabe01, CC BY-SA 4.0 Si vous n’avez jamais voté à l’Ambassade, il faut vous inscrire sur la liste consulaire. Pour cela, vous devez déjà être inscrit sur le registre des français établis hors de France. L’inscription peut se faire en ligne sur (service-public.fr) ou directement au Consulat ou à l’Ambassade. Il vous faudra simplement justifier que vous résidez bien en République tchèque. Dès lors, vous êtes automatiquement inscrit sur la liste électorale consulaire, et vous pourrez donc voter à Prague sur les listes françaises. Si vous avez encore des doutes, vous pouvez également appeler l’Ambassade de France ou le Consulat.

Sachez aussi que le Consulat organise une permanence pour répondre à toutes vos questions. Ce sera le samedi 30 mars, de 14h à 18h. L’occasion de faire toutes les démarches nécessaires au guichet. Le Consulat est également ouvert du lundi au vendredi de 9h à 12h30 sans rendez-vous pour toutes vos démarches.

Une remarque importante à destination des expatriés de longue date : depuis cette année, la loi interdit d’être inscrit sur deux listes, une en France, une à l’étranger. Il faut choisir.

« En début d’année, nous avons envoyé des courriers aux Français pour leur demander de faire une option pour savoir s’ils voulaient rester sur la liste consulaire ou s’ils voulaient rester inscrits en France. En sachant que ceux qui ne répondent pas sont d’office inscrits sur la liste électorale consulaire. »

A noter enfin que si vous choisissez la liste consulaire, vous ne pourrez voter qu’à l’Ambassade, donc à Prague. Il n’y aura pas de bureaux de vote en région.

Dans tous les cas, un conseil : ne tardez pas, vous n’avez que jusqu’au 31 mars pour vous inscrire sur les listes.

Aux français qui repartent en France après le scrutin, Clarisse Levasseur conseille de prévenir le Consulat du départ à venir.

« Quand vous partez, le mieux, c’est de déclarer votre départ. De toute façon, régulièrement, le Consulat renvoie des courriels pour vous demander si vous souhaitez renouveler votre inscription au registre. Vous ne renouvelez pas : on vous désinscrit. Ensuite, il vous faudra faire les démarches auprès de votre mairie en France pour pouvoir voter aux élections suivantes. »

Il faudra donc faire de nouvelles démarches en France pour pouvoir voter dans votre commune de résidence.

>>> Solution n°2 : La procuration <<<

Bon, et si jamais on ne peut pas se déplacer à l’Ambassade, on fait comment ? Dans ce cas, c’est la deuxième solution, vous pouvez avoir recours à la procuration. Pour ça, rendez-vous au consulat où vous pourrez remplir le document.

Attention cependant, vous ne pouvez pas mandater n’importe qui pour voter pour vous. Vous ne pouvez donner procuration qu’à une personne inscrite sur la même liste que vous. Si vous votez habituellement à Lyon, il faudra trouver un ami lyonnais, votre tante résidant à Strasbourg ne pourra rien pour vous !

Là encore, vous avez jusqu’au 31 mars, dimanche prochain pour régler cette formalité.

>>> Solution n°3 : Voter pour les députés tchèques <<<

Vous pouvez également voter sur les listes tchèques.

« Les Français expatriés peuvent s’inscrire sur la liste tchèque et ils se rendent à la mairie de leur commune de résidence où ils pourront s’inscrire. En sachant que s’ils s’inscrivent pour voter pour les députés tchèques, ils voteront le vendredi 24 mai de 14h à 22h et le samedi 25 de 8h à 14h. »

Dans ce cas, la deadline change : vous avez jusqu’à quarante jours avant l’élection pour vous inscrire sur les listes et pouvoir voter. Attention cela dit : vous ne pouvez pas être inscrit sur la liste consulaire ET sur la liste de votre commune. D’abord parce que pour ces élections, les États communiquent entre eux leurs registres. Donc si vous vous inscrivez sur la liste de Brno, l’Ambassade le saura. Vous ne pourrez donc pas voter deux fois. Sinon…

« Celui qui voterait deux fois s’exposeraient à des sanctions pénales allant jusqu’à deux ans d’emprisonnement et 15000 euros d’amende », nous rappelle Clarisse Levasseur

En plus du fait de pouvoir voter sur sa commune de résidence sans avoir à faire le trajet jusqu’à Prague, voter sur les listes tchèques peut avoir plusieurs intérêts. Certains expatriés cherchent ainsi à gonfler les chiffres de la participation en République tchèque, toujours très bas aux élections européennes. C’est en effet le deuxième pays où la participation est la plus faible, seulement 18% en 2014, contre 42,5% en France la même année.

Un militant expatrié du parti pirate nous explique : « Ma motivation était purement arithmétique, ma voix pirate avait plus de chance d'offrir un siège de député en République tchèque qu'en France, où le Parti Pirate est ignoré. »

>>> Bonus : les élections européennes, comment ça marche ? <<<

Photo: The Parliament MagazinePhoto: The Parliament Magazine Contrairement à la France, en République tchèque, le vote est préférentiel : vous choisirez au sein de la liste pour laquelle vous votez les candidats que vous préférez ; tandis qu’en France, c’est l’ordre au sein de la liste qui primera.

A noter également qu’en France comme en République tchèque, ces scrutins sont à la proportionnelle… Les sièges sont répartis en fonction des scores réalisés par chaque liste. C’est l’inverse du scrutin majoritaire, où c’est la liste qui a eu le plus de votes qui remporte la mise. En ce qui concerne la France, c’est la première fois que cette élection sera proportionnelle, et c’est même le seul scrutin qui fonctionne ainsi en France.

Reste à savoir pour quoi vous allez voter… Du côté français, il faudra attendre le début du mois de mai pour la publication officielle des listes électorales, et côté tchèques, elles sont déjà connues, en attendant la validation le 6 avril prochain. (https://www.radio.cz/fr/rubrique/faits/elections-europeennes-une-quarantaine-de-listes-en-lice)

Pour terminer, notez que les Français voteront pour élire 79 députés européens, c’est 5 de plus qu’il y a 5 ans, suite au retrait du Royaume-Uni. La République tchèque, elle, ne dispose que de 21 sièges. Le parlement européen comporte au total 751 députés. Sachez enfin que seuls 23,6% des français expatriés à Prague avaient pris part au scrutin européen en 2014.

26-03-2019