ERASMUS+ toujours aussi populaire en République tchèque

08-08-2019

L'année universitaire 2017/2018 a vu un nombre record d'étudiants Erasmus+ suivre une partie de leur cursus en République tchèque, avec près de 11 000 jeunes étrangers qui se sont inscrits dans les universités et grandes écoles du pays.

Photo: Commission européennePhoto: Commission européenne Parfois confondus – et parfois à juste titre - avec de simples touristes en goguette, les étudiants ERASMUS+ n’ont jamais été aussi nombreux à étudier dans les établissements universitaires pragois, et plus généralement tchèques, depuis l’adhésion du pays au programme européen en 1999.

Très exactement, 10 839 étudiants étrangers ont séjourné en République tchèque en 2017/2018. Un chiffre en hausse constante qui fait de la République tchèque le dixième pays le plus attractif aux yeux des étudiants européens. Pour rappel, leur total était plus de moitié moindre au début des années 2010.

Les étudiants espagnols, français et slovaques sont les principaux adeptes. 4500 Français ont ainsi étudié en République tchèque entre 2014 et 2017. Et même si Prague accueille encore l’essentiel des candidats, d’autres villes profitent également de cet intérêt croissant. C’est par exemple le cas de la ville de Pardubice, en Bohême de l’Est, qui accueille chaque année plus de 200 étudiants.

Ce succès de la République tchèque s’explique par la grande diversité de cours dispensés en langue étrangère, principalement en anglais, les facilités de logement en chambres universitaires, la position attrayante du pays au cœur de l'Europe ou encore, donnée importante pour de jeunes gens dont beaucoup profitent de l’occasion pour passer du bon temps, le coût encore modéré de la vie.

Photo illustrative: StockSnap / Pixabay, CC0Photo illustrative: StockSnap / Pixabay, CC0 Inversement, Erasmus est également une opportunité économique pour la République tchèque. Ces 11 000 étudiants sont autant de consommateurs qui participent au dynamisme de l’économie locale. Originaires de pays où le niveau de vie est souvent plus élevé, les étudiants se retrouvent en Tchéquie avec un pouvoir d’achat plus fort et souvent beaucoup de temps libre. Une manne dont profite le monde de la fête à Prague. C’est ce que nous a confirmé Šimon Pavúk, propriétaire de l’entreprise Student Zone, qui organise des évènements festifs à destination des étudiants :

« Les Erasmus et les autres étudiants internationaux constituent la majorité des participants à nos soirées, ils sont rejoints par des étudiants tchèques bien sûr, mais ils sont beaucoup plus réguliers, venant même faire la fête en semaine. Le week-end, nous retrouvons ensemble les étudiants tchèques, les étudiants ERASMUS+ et les expatriés vivant à Prague, mais en semaine ce sont les étudiants étrangers qui représentent la grande majorité de nos clients. Ils viennent étudier mais aussi s’amuser à Prague, et ce sont des participants très réguliers à nos fêtes. »

Leur importance est telle que son entreprise a créé des événements à destination de la communauté française, qui forme la deuxième communauté ERASMUS+ du pays :

Photo: Student ZonePhoto: Student Zone « Nous organisons des soirées ‘Party like a french’ depuis peu, dont les expatriés et étudiants français à Prague sont la principale cible. La première soirée a été un succès, regroupant plus de 600 personnes avec de la musique française, des drapeaux et du maquillage bleu blanc rouge. Ces fêtes se font toujours dans une bonne ambiance, car les gens ont envie de supporter leur nation. »

Au-delà de toutes ces considérations, le programme ERASMUS reste avant tout une belle aventure humaine qui permet à de nombreux jeunes de toute l’Europe de se lier d’amitié, tout en découvrant un pays dont ils ignoraient généralement tout avant d’y venir, et d’être ainsi en quelque sorte plus européens.

08-08-2019