En attendant les célébrations liées au 20ème anniversaire de la révolution de Velours

06-11-2009

La République tchèque se prépare à célébrer dans quelques jours le 20ème anniversaire de la chute du régime communiste.

Le 17 novembre 1989, le jour international des étudiants, des centaines de jeunes Tchèques s’étaient réunis dans l’enceinte universitaire d’Albertov avant de poursuivre leur défilé vers le centre de Prague et d’affronter la brutalité des forces de police communistes. L’ex-président Václav Havel s’en souvient :

Václav Havel, photo: CTKVáclav Havel, photo: CTK « C’était des choses graves, certes, il y avait un réel danger, mais il y avait en même temps beaucoup de dérision et de chaos. »

En souvenir de cet événement qui a donné lieu à ce qu’on a pris l’habitude d’appeler la Révolution de velours, une reconstruction unique de cette manifestation est prévue mardi 17 novembre. Les étudiants de l’époque, anciens organisateurs et participants « normaux », ainsi que les étudiants d’aujourd’hui sont invités à prendre part à cette marche happening. Son organisateur Marek Vocel explique :

Marek Vocel, photo: CTKMarek Vocel, photo: CTK « La marche suivra le même chemin que celui d’il y a vingt ans. Par exemple, on s’arrêtera à l’endroit où la police a pour la première fois essayé de nous barrer la route et puis on va continuer jusqu’à la rue Národní ».

La marche sera suivie par les caméras pour être retransmise en direct par la télévision tchèque. Parmi les invités présents dans les studios de la Télévision tchèque pour agrémenter ces célébrations de leurs commentaires, devrait se trouver, aussi, Václav Havel.

L’ex-président tchèque est en outre le principal initiateur d’un événement qui se tiendra le 14 novembre au Carrefour de Prague (ancienne église désacralisée Sainte-Anne), donc peu avant le jour J, et qui devrait accueillir René Fleming, Suzanne Vega, Joan Beaz ou encore Lou Reed. Václav Havel :

« Je prépare un concert à Prague auquel participeront des stars mondiales qui n’ont jamais hésité à nous exprimer leurs sympathies ou leur solidarité. En fait, il y aura plein d’événements, mais j’estime que cet anniversaire ne devrait pas être seulement une opportunité pour des célébrations, mais qu’il devrait nous inviter à réfléchir sur la situation actuelle et à chercher des visions pour l’avenir de l’Etat ».

Radio Prague prépare elle aussi une série d’émissions, contenant entretiens, souvenirs, commentaires ou analyses qui seront consacrées au 20ème anniversaire de la chute du communisme dans l’ancienne Tchécoslovaquie et en Europe centrale. C’est à partir de la semaine prochaine que nous aurons le plaisir de vous les proposer.

06-11-2009