Empêcher les excès : le gouvernement va réglementer les primes attribuées au managers des entreprises publiques

23-02-2010

Le système d’attribution des primes aux managers des entreprises publiques suivra désormais des règles strictement définies. La décision a été adoptée, lundi, en réunion ministérielle. Le ministre des Finances, Eduard Janota:

Eduard Janota, photo: CTKEduard Janota, photo: CTK « Il faut en tout premier lieu rendre ce système plus transparent, assurer non seulement le contrôle en la matière au niveau ministériel, mais aussi au niveau gouvernemental. Il s’agit en fait d’établir une structure claire des primes. »

La mise en valeur des nouveaux principes d’attribution des primes concernera près de deux cents managers d’une trentaine de firmes et entreprises qui appartiennent à l’Etat ou dans lesquelles l’Etat possède au moins un tiers des parts. Parmi les plus connues, on trouve la compagnie aérienne ČSA, České dráhy (Chemins de fer tchèques), l’aéroport de Prague ou encore ČEZ, la société de production et de distribution d’électricité.

C’est le ministre du ressort concerné qui aura désormais la compétence de décider du montant des primes annuelles selon la situation financière de l’entreprise et ses résultats économiques. Pour ce qui est de la prime de départ des managers, son montant ne devra pas dépasser le sextuple de son salaire moyen. Chaque année, les différents ministres seront amenés à soumettre au gouvernement un bilan des résultats obtenus par les sociétés et entreprises publiques, afin qu’il puisse examiner le bien-fondé des primes attribuées.

Parmi les managers les mieux payés du pays directement touchés par ce nouveau régime, c’est le chef du géant énergétique ČEZ, Martin Roman, qui est le plus souvent cité. Une occasion de rappeler qu’à côté de son salaire mensuel de 500 000 couronnes (près de 19 000 euros), il aurait touché grâce au dit « programme d’option », pas moins de 600 millions de couronnes (24 millions d’euros).

En adoptant des principes réglementant le système d’attribution des primes aux patrons et aux managers, le gouvernement entend donner à ce domaine des proportions adéquates et empêcher tous les excès.

23-02-2010