Disparition de Jiri Hanzelka

Jiri Hanzelka, explorateur célèbre, économiste et écrivain est décédé, samedi dernier, à l'âge de quatre-vingt-deux ans. Avec Miroslav Zikmund, son compagnon de route, Jiri Hanzelka formait le duo d'explorateurs devenu célèbre dans le monde entier.

Miroslav Zikmund et Jiri Hanzelka, photo: CTKMiroslav Zikmund et Jiri Hanzelka, photo: CTK Des années quarante aux années soixante du XXe siècle, le duo Zikmund et Hanzelka a exploré presque tous les coins du monde. Leurs expéditions les ont conduit dans une centaine de pays européens, africains, asiatiques et sud-américains. Ils ont écrit des dizaines de livres au tirage total de 6,5 millions d'exemplaires et traduits en onze langues. Ils ont réalisé des milliers de photographies et tourné plus de 150 films documentaires et quatre longs métrages.

L'idée d'organiser leur premier tour du monde date de 1938, mais la guerre déjoue ce projet hardi. Ils ne le font revivre qu'à la fin des années quarante. Ils ont une recette originale pour réunir l'argent: ils traverseront le monde à bord de la voiture Tatra pour faire la publicité à cette marque automobile tchèque. Le 22 avril 1947, la voiture Tatra 87, les deux passagers à bord, se met en route. Son continent de destination: l'Afrique et l'Amérique du Sud jusqu'au Mexique. La blessure de Hanzelka et surtout le début de la guerre froide raccourcissent leur expédition. Ils rentrent au pays, en novembre 1950, mais ce n'est plus le pays qu'ils avaient quitté, il y a trois ans. Entretemps, les communistes se sont emparés du pouvoir. Néanmoins, le régime réserve aux deux explorateurs un accueil plus ou moins aimable. Ces derniers publient des livres, tournent des films et assistent à des centaines de débats et d'entretiens. Côté économique, l'expédition a rapporté à la Tchécoslovaquie plus de 3 millions de dollars, dus à des contrats commerciaux signés avec des firmes étrangers.

Jiri Hanzelka, photo: CTKJiri Hanzelka, photo: CTK En 1959, douze ans après leur première expédition, Zikmund et Hanzelka tournent leur pas vers l'Asie, l'Australie et l'Océanie. Leur expédition dure cinq ans et six mois et, à sa fin, il y a quatre rapports, dont celui sur l'Union soviétique présentant une image réelle, mais peu flatteuse de l'état de la société soviétique. Le rapport, qui n'est présenté au public qu'en 1990, leur vaut l'inscription sur la liste des ennemis. Depuis, les deux explorateurs deviennent des bêtes noires du régime communiste. Le conflit avec le régime s'exacerbe, après l'écrasement du Printemps de Prague, en août 68. Jiri Hanzelka est interdit de publication et figure parmi les premiers à avoir signé la Charte 77. Après 1989, il se consacre à l'écriture, son thème préféré étant la relation entre l'homme et la nature.