« Dialogue des cultures » et rencontre avec « nos voisins d’à côté » ce week-end à Prague

03-10-2008

Le centre multiculturel de Prague, en coopération avec le programme européen « l’Année européenne du dialogue interculturel » propose cette fin de semaine une série de conférences, de débats, de concerts, de projections ainsi que d’autres activités originales autour des questions de multiculturalisme et de l’accueil des étrangers dans le pays. Petit avant-goût de ce festival « le dialogue des cultures 2008, ou les voisins d’à côté ».

Ce n’est pas la première édition de ce festival « le dialogue des cultures » mais c’est sûrement la première année que le centre multiculturel propose un programme aussi complet. Ceux qui ont déjà participé aux éditions précédentes retrouveront la traditionnelle compétition de soupes, où chaque minorité nationale présente en République tchèque – Slovaques, Roms, Ukrainiens, Roumains…etc - fait déguster une de ses spécialités et offre une performance folklorique. Mais le festival se veut aussi un lieu de réflexion avec des débats sur les questions des différences culturelles et la façon dont elles sont vécues à l’école, ou bien en famille. Une place importante est accordée cette année au thème de la ville, avec notamment l’exemple de la ville de Prague qui a connu naturellement de grands changements dans sa composition culturelle depuis une quinzaine d’années. Un autre débat placera d’ailleurs ce thème de la ville dans une perspective comparative en se penchant sur le multiculturalisme dans différentes villes européennes. Ondřej Daniel travaille au centre multiculturel de Prague et coordonne donc le festival. Pour lui, ce sont à la fois des thèmes relativement nouveaux en République tchèque mais ce sont des questions qui interpellent de nombreuses personnes :

« Je suis en fait éditeur d’un site web qui s’appelle www.evropskemesto.cz, soit « la ville européenne ». Une partie de ce site, ce sont des blogs rédigés par des étrangers. On a toujours cette expérience d’un immigré appartenant à la même minorité en République tchèque et à l’étranger. Par exemple il y a une fille bosniaque de Prague et une autre de Venise. Et en fait souvent dans ce blog on retrouve énormément de commentaires de gens qui sont intéressés par ces thèmes, soit en négatif soit en positif. On retrouve aussi beaucoup de propos xénophobes dans ce site web ou dans le blog mais on voit que c’est quelque chose qui intéresse le public tchèque énormément et qu’il y a un débat qui est très ouvert et qui d’une certaine façon aussi est un tout petit mis sous le tapis par les hommes politiques. On pense que dans ce cas c’est justement le rôle des ONG d’ouvrir ce débat, de le continuer. »

Samedi après-midi, le festival propose des activités pour enfants et des lectures de poésie le dimanche. Pendant les soirées, les débats sont entrecoupés de concerts avec des groupes venus d’Inde, d’Afrique, ou de Roumanie. C’est le groupe de musique traditionnelle africaine Muziekpublique, avec le chanteur sénégalais Malick Pathé Sow, qui a ouvert le bal. Le programme détaillé du festival se trouve sur le site du centre multiculturel, www.mkc.cz. Toutes les activités se déroulent entre la bibliothèque municipale de Prague, le Palais Lucerna et le café Kavovarna.

03-10-2008