Deux lauréats tchéco-russes du Prix Chalupecký

25-11-2010

Le prestigieux Prix Jindřich Chalupecký, destiné aux jeunes plasticiens tchèques de moins de 35 ans a été décerné cette semaine à Alexej Klyuykov, 27 ans et Vasil Artamanov, 30 ans, deux artistes d’origine russe mais vivant, depuis leur enfance, en République tchèque.

Alexej Klyuykov et Vasil Artamanov, photo: CTKAlexej Klyuykov et Vasil Artamanov, photo: CTK C’est pour la 21e fois que la Société Jindřich Chalupecký, co-fondée par l’ex-président Václav Havel, a décerné cette récompense ô combien convoitée par les jeunes artistes. Elle porte le nom du célèbre critique et historien d’art tchèque, Jindřich Chalupecký, décédé il y a vingt ans. La presse se félicite du fait que cette année, le jury international a reflété le multiculturalisme, de plus en plus évident, de la scène artistique locale. Klyuykov et Artamanov exposent à la galerie d’art moderne DOX, à Prague, leurs installations que Vasil Artamanov décrit ainsi :

Photo: CTKPhoto: CTK « Ce sont les modèles de certaines parties de machines en fer. Mais ces modèles sont en bois. Ils ont été pendant une vingtaine d’années déposés dehors, dans les locaux de l’ancienne aciérie Poldi. Nous ne les avons pas retouchés, elles sont dans l’état où nous les avons trouvés. »

La présidente de la Société Jindřich Chalupecký, Charlotta Kotíková, explique :

Charlotta Kotíková et Václav Havel, photo: CTKCharlotta Kotíková et Václav Havel, photo: CTK « Nous avons récompensé les deux artistes pour leurs œuvres exposées ici, au DOX, mais également pour l’ensemble de leur création. Nous apprécions le fait qu’ils se concentrent, depuis longtemps, sur le vieillissement du patrimoine industriel, qui a lieu en République tchèque comme dans beaucoup d’autres pays. Ils sont capables de transformer les objets de ce vieillissement en une nouvelle expérience esthétique. »

Alexej Klyuykov et Vasil Artamonov, photo: CTKAlexej Klyuykov et Vasil Artamonov, photo: CTK Ces objets qui peuvent rappeler des fragments de machines utopiques ou de navires, sont donc exposées, au côté des œuvres des autres finalistes du concours, au DOX, jusqu’au 17 janvier prochain. Les deux lauréats tchéco-russes du Prix Chalupecký profiteront également d’un séjour à New York et d’une récompense financière à hauteur de 100 000 couronnes (près de 4 000 euros), destinée à l’organisation d’une exposition ou à la publication d’un catalogue.

25-11-2010