Début de la conférence pragoise de la Fédération internationale du Vieillissement

29-05-2012

Ce mardi a commencé à Prague la 11e conférence de la Fédération internationale du Vieillissement (IFA). Elle a attiré à Prague quelque 250 spécialistes de gérontologie et d’autres disciplines qui animeront 250 symposiums, séminaires et workshops.

K. R. Gangadharan, photo: IFAK. R. Gangadharan, photo: IFA Lors d’une conférence de presse, lundi, le président de l’IFA K. R. Gangadharan, a présenté son organisation par ces paroles :

« La Fédération Internationale du Vieillissement a été fondée il y a 40 ans. Actuellement elle réunit 60 pays membres et permet aux gens du monde entier de discuter et d’échanger des vues sur les problèmes des seniors. Y prennent part également beaucoup d’organisations internationales, associations civiques et prestataires de services du monde entier. »

L’ancienne présidente de la Fédération Irene Hoskins a eu la tâche difficile pour résumer pour la presse le programme de la conférence :

Irene Hoskins, photo: IFAIrene Hoskins, photo: IFA « Expliquer en détail le contenu de cette conférence est pratiquement impossible parce qu’elle couvre un très vaste champ de thèmes et de questions concernant le vieillissement. Elle sera donc une foire des idées, des projets et d’innovations dans le domaine du vieillissement. »

Et Irene Hoskins de rappeler qu’en 2002, donc il y a tout juste dix ans, les pays européens ont signé à Madrid un Plan d’action sur le vieillissement. La conférence pragoise est donc l’occasion de faire un bilan des activités réalisées dans le cadre de ce plan et des progrès atteints. Un autre grand thème de la conférence est exprimé par la devise « Ageing connects - La vieillesse réunit ». Les travaux de la conférence seront donc centrés sur les innovations technologiques qui permettent aux seniors de communiquer avec le reste de la population et les institutions, mais aussi sur des innovations humaines qui permettent aux gens de vivre ensemble.

L’association civique « Život ‘90 - La vie ‘90 » a travaillé pendant quatre ans pour convaincre l’IFA que sa prochaine conférence devrait avoir lieu à Prague. Le directeur de l’association Jan Lorman a précisé :

« Nous avons dû présenter non seulement un bon projet de programme mais on nous a demandé aussi des garanties que nous serions en mesure de réaliser le projet au niveau du marketing et du financement. Nous avons obtenu des promesses de soutien du gouvernement et de la municipalité de Prague pour cette conférence, promesses qui ont été tenues. Il nous fallait aussi chercher le soutien d’autres sponsors. Et on nous a demandé également de présenter notre stratégie pour attirer à Prague les délégués du monde entier. »

Photo: Commission européennePhoto: Commission européenne Le programme de la conférence devait donc refléter les problèmes des seniors européens mais aussi ceux des gens âgés d’autres continents. Jan Lorman souligne que ce programme a apporté quelques innovations et donne à cette 11e conférence de la Fédération internationale du Vieillissement un caractère assez spécial. Les organisateurs ont réussi à rassembler un nombre considérable de documents vidéo sur les thèmes traités et les travaux de chaque section de la conférence seront donc précédés par les projections de courts métrages, la présentation de photos et d’affiches. Au programme il y a aussi une série de quatre « master classes » qui permettront aux participants de se familiariser avec certaines méthodes et innovations et de se soumettre eux-mêmes à ces méthodes. Un de ces « master classes » sera animé par le chorégraphe Petr Veleta qui cherche depuis des années à aider par la danse les seniors atteints de démence sénile :

« Depuis douze ans je cherche à créer une méthode composée de mouvement et de danse. Je danse donc par exemple avec des seniors atteints de démence. J’ai créé une méthode de divertissement basée sur la communication positive, la musique et le mouvement approprié à l’âge et aux éventuels handicaps des seniors. Cette méthode a été appliquée en Tchéquie et à l’étranger et je peux constater avec satisfaction que ses effets sont très bénéfiques. »

Les travaux de la conférence se poursuivront jusqu’à vendredi 1er juin.

29-05-2012