Dans dix ans la moitié des tramways pragois sera sans barrière

14-02-2008

Aujourd’hui, pour monter dans la majorité des tramways pragois, il faut utiliser des marches. Il n’y a que très peu de tramways, l’un des moyens de transport en commun les plus courants dans la capitale tchèque, qui sont sans barrière, donc accessibles facilement aux personnes âgées ou aux handicapés. Cela devrait changer dans dix ans.

'Porsche''Porsche' Plus de 1000 rames de tramways roulent dans la capitale tchèque et ce moyen de transport qu’on appelait dans le passé « elektrika » donc électricité, selon son moyen de propulsion, était le plus courant dans les rues de Prague, avant la mise en service du métro. Il était inimaginable, d’ailleurs, de se représenter l’atmosphère de la capitale sans la sonnette des tramways.

Dans le temps, les trams roulaient même sur le Pont Charles qui traverse la Vltava, ou sur la place Venceslas. Aujourd’hui, ils ont disparu de ces lieux historiques, bien que des projets de remaniement de la place Venceslas existent et comptent sur le retour des trams. Ces derniers semblent quelque peu vétustes, à part quelques nouvelles rames que les Pragois appellent « Porsche », du nom du fabricant. Justement, le fabricant traditionnel des trams pragois était l’usine ČKD, située dans le quartier de Smíchov, sur la rive gauche de la Vltava. Ce sont ses ateliers qui devaient fabriquer des trams modernes dans la seconde moitié des années quatre-vingt-dix. Il n’en fut rien, car l’usine ČKD fit faillite et les trams sont, désormais, produits par la grande usine Škoda de Plzeň. Ne pas confondre avec l’usine automobile Škoda de Mladá Boleslav qui produit les Fabia, Octavia ou Superb.

Dans les dix années à venir, l’usine Škoda Transportation Plzeň devrait fabriquer 250 nouveaux tramways pour les besoins de la capitale Prague. Le nouveau modèle Plzeň 15T devrait être présenté au public au mois de mars 2008 déjà. Ce sera un tram sans barrière, donc sans marches dont le plancher sera au niveau de la chaussée. Ainsi donc, les personnes handicapées n’auront aucune difficulté à monter, alors qu’aujourd’hui, monter dans un tram classique avec un fauteuil roulant représente toute une aventure et nécessite l’aide de plusieurs personnes.

Le conducteur du tram 15T, par contre, devra monter dans sa cabine par des marches, un peu comme les conducteurs de locomotives. L’électronique sera aussi omniprésente dans les trams de la nouvelle génération. Par exemple, le véhicule freinera tout seul lors de l’entrée dans un virage et le principal, les trams 15T seront beaucoup moins bruyants. Plus de sifflement lors du passage d’un tram dans une courbe, plus de bruit de rail et ce qui est très important, six portes d’accès pour les voyageurs. D’après le conseiller municipal pour les Transports, Radovan Šteiner, ces nouveaux tramways pourraient faire leur apparition dans les rues de Prague vers la fin de l’année 2009.

14-02-2008