Czech Press Photo : une photo sur Haïti récompensée

14-10-2010

Les meilleures photographies de presse ont été distinguées lundi, dans le cadre du concours Czech Press Photo. Et c’est le photographe slovaque, Martin Bandžák qui a remporté le prix le plus prestigieux de la photographie de l’année.

Martin Bandžák, photo: CTKMartin Bandžák, photo: CTK Le 12 janvier dernier, un violent séisme ravageait une partie de l’île d’Haïti, notamment sa capitale, faisant des dizaines de milliers de morts et de blessés. Avec les équipes de secours international qui gagnent l’île, des journalistes du monde entier vont témoigner du drame des Haïtiens. C’est un portrait en noir et blanc qui a été distingué comme la meilleure photo de l’année 2010 dans le cadre du Czech Press Photo. Un cliché réalisé par Martin Bandžák qui a passé trois semaines en Haïti :

« Cette photo a été réalisée dans un hôpital de Port-au-Prince. On y voit une jeune fille dont je ne connais malheureusement pas l’identité, mais elle devait avoir aux alentours de 11 ans. La jeune fille est gravement blessée à la tête et elle a l’œil crevé, suite au tremblement de terre. Je ne photographie pas exclusivement en noir et blanc même si 90% de mon travail est en noir et blanc. D’après moi, le noir et blanc permet de mieux exprimer les choses. Et c’est un choix en tant que photographe. »

Photo: Jan ŠibíkPhoto: Jan Šibík La photographie de Martin Bandžák est également arrivée en deuxième position dans la catégorie Actualité, derrière celle du photojournaliste Jan Šibík, également réalisée en Haïti, montrant la violence et les pillages qui ont suivi la catastrophe. Il est justement assez inhabituel qu’un simple portrait, a fortiori noir et blanc, remporte le tout premier prix de la photo de l’année, le concours privilégiant en général une scène d’événement. Qu’est-ce qui a décidé le jury en faveur de la photo de Bandžák, réponse d’Andrej Reiser, son président :

La photographie gagnante de Martin BandžákLa photographie gagnante de Martin Bandžák « Je pense que cette photo est très impressionnante. Elle est un témoignage important sur ce qui s’est passé en Haïti, et ça c’est du grand art : quand on arrive à exprimer toute une tragédie avec une seule photographie, et non pas vingt clichés, c’est le signe d’un grand professionalisme. C’est donc une des raisons qui a conduit le jury à distinguer cette photo. »

Photo: David W. ČernýPhoto: David W. Černý Evidemment, si Haïti a été l’un des événements les plus marquants de l’année 2010, d’autres photographies traitant d’autres sujets ont également été récompensées tels que des portraits de victimes de persécutions sous le communisme et le nazisme dans la région d’Olomouc ou les inondations en République tchèque. Parmi les nombreux prix remis aux photojournalistes, un programme de subvention de la mairie permet à un auteur de travailler sur un sujet de son choix, comme le précise Daniela Mrázková, la directrice du festival :

Photo: Roman VondroušPhoto: Roman Vondrouš « J’aimerais attirer l’attention sur un deuxième prix dans le cadre du Czech Press Photo. C’est le prix de la mairie de Prague depuis onze ans. C’est Roman Vondrouš qui l’a remporté cette année et va recevoir une subvention pour travailler durant un an sur le thème suivant : la cohabitation des Praguois et de l’architecture des banlieues HLM de la capitale. Je pense que c’est un thème très important, pas seulement pour les Praguois mais pour tous les habitants du pays. »

Toutes les photos distinguées par le Czech Press Photo seront à voir à partir du 19 novembre dans la galerie de l’ancien Hôtel de ville de Prague.

14-10-2010