Crise migratoire : l’Université Masaryk de Brno va soutenir ses étudiants qui aident les réfugiés

Depuis quelque temps déjà, l’Université Masaryk de Brno offre divers services aux réfugiés. Le plus récent repose sur le soutien financier des activités humanitaires de ses étudiants. Ces derniers peuvent désormais demander une bourse spéciale afin de couvrir une partie des frais liés à l’organisation et à la réalisation de leurs projets.

L'Université Masaryk de Brno, photo: Vladan Dokoupil, ČRoL'Université Masaryk de Brno, photo: Vladan Dokoupil, ČRo Les étudiants de l’Université Masaryk de Brno s’engagent activement dans des projets d’aide aux réfugiés. Ils étaient notamment assez nombreux ceux qui sont partis avec trois cents bénévoles tchèques, le mois dernier, dans les camps de réfugiés en Hongrie, en Serbie ou en Croatie. D’autres organisent des collectes et des caravanes humanitaires. Une telle collecte se tient, jusqu’à mi-octobre, au cinéma universitaire Scala. Une étudiante qui est à l’origine de ce projet, Zuzana Lenhartová, poursuit :

« Moi-même, j’ai voulu partir en Hongrie comme bénévole et prendre avec moi quelques affaires que me donneraient mes amis. Néanmoins, ce projet a grandi et j’ai été contactée par d’autres personnes. Nous récoltons avant tout des couvertures, des sacs de couchage et des chaussures pour femmes, pour hommes et pour enfants… »

L’effort des étudiants qui participent à la collecte a déjà permis le départ de huit camionnettes vers les camps en Hongrie. En voyant la motivation de ses étudiants, l’université a décidé de contribuer pour sa part en créant un programme de bourses destinées aux acteurs de ces activités humanitaires. L’argent que les étudiants peuvent demander jusqu’au 23 octobre ne devrait cependant pas servir de récompense pour leur travail mais comme un moyen qui permettra de couvrir les frais liés au voyage, à l’hébergement ou à la formation des bénévoles. Recteur de l’Université, Mikuláš Bek en dit plus sur ce type de financement :

Mikuláš Bek, photo: ČTMikuláš Bek, photo: ČT « Le fonds est assuré continuellement par les fonds des facultés, ainsi que par les réserves du recteur. La somme totale est actuellement de l’ordre de plusieurs centaines de milliers de couronnes. Nous supposons qu’il s’agira de petits projets de l’ordre de milliers de couronnes. »

Le public peut également participer au financement directement sur le site internet de l’université.

Le soutien des projets des étudiants n’est néanmoins pas la seule aide apportée par l’Université Masaryk de Brno. En août dernier déjà, le recteur de l’université confiait à la Radio tchèque :

Le camp de réfugiés à Zastávka u Brna, photo: Dendrofil, CC BY-SA 3.0 UnportedLe camp de réfugiés à Zastávka u Brna, photo: Dendrofil, CC BY-SA 3.0 Unported « Dans un premier temps, nous voudrions apporter notre contribution dans les domaines de notre expertise professionnelle. Notre université a un engagement à long terme par exemple dans le camp de réfugiés à Zastávka u Brna où nous offrons aux migrants un service de conseil juridique, un service d’interprétariat ou l’enseignement de la langue. Dans ces sphères, nous pouvons donc porter assistance assez vite. »

Ainsi, par exemple, un livre de tchèque destiné aux réfugiés sans connaissance préalable d’une langue internationale a pu enfin voir le jour. Ivana Rešková du Centre d’enseignement des langues auprès de l’Université Masaryk présente ce nouveau moyen d’éducation :

L'Université Masaryk de Brno, photo: Archives de l'Université Masaryk de BrnoL'Université Masaryk de Brno, photo: Archives de l'Université Masaryk de Brno « Les exemplaires imprimés sont peu nombreux et sont donc réservés uniquement aux professeurs. Mais les migrants reçoivent des fiches d’exercices. Le livre est à disposition également en ligne où il peut être téléchargé gratuitement. »

Mikuláš Bek ajoute également qu’outre toutes ces contributions humanitaires, l’Université Masaryk de Brno pourrait désormais proposer un enseignement gratuit pour certains étudiants réfugiés, comme l’a déjà fait, par exemple, l’Université Charles à Prague.