Bronislaw Komorowski : « J’aime beaucoup les Tchèques. »

22-02-2011

Des intérêts communs de la Pologne et de la République tchèque, des expériences historiques similaires et une coopération économique intensive - tels sont, selon les présidents Bronislaw Komorowski et Václav Klaus, les piliers des excellentes relations existant entre leurs pays respectifs. Les rapports économiques pourraient être cependant encore plus intensifs. Les chefs d’Etat polonais et tchèque ont fait ces constatations à l’issue de leur rencontre, ce lundi, au Château de Prague.

Bronislaw Komorowski et Václav Klaus, photo: CTKBronislaw Komorowski et Václav Klaus, photo: CTK Bien que le mandat de Bronislav Komorowski n’ait commencé qu’il y a un an à peine, c’est déjà pour la troisième fois pendant cette courte période qu’il se rend en République tchèque, mais cette fois-ci, il s’agit de sa première visite officielle. « J’aime beaucoup les Tchèques, » dit-il et cette sympathie est partagée, à en croire les derniers sondages d’opinion, par un grand nombre de ses compatriotes. Elle s’est reflétée d’ailleurs dans le déroulement de toute sa visite en République tchèque. Le président a souligné qu’il aimait non seulement ce que les Tchèques ont en commun avec les Polonais mais aussi les différences entre les deux peuples et s’est félicité de la qualité des rapports entre la Pologne et la Tchéquie. C’est pourquoi, selon Bronislaw Komorowski, la Pologne désire s’engager davantage dans les relations avec la Tchéquie dans les domaines politique, économique et culturel.

Bronislaw Komorowski et Václav Klaus, photo: CTKBronislaw Komorowski et Václav Klaus, photo: CTK Les deux pays auront bientôt l’occasion de profiter de leurs rapports privilégiés pendant la période où la Pologne présidera l’Union européenne et la Tchéquie le groupe de Visegrad qui réunit quatre pays d’Europe centrale. La Pologne assumera la présidence de l’Union à partir de la deuxième moitié de cette année. Bronislaw Komorowski et Václav Klaus ont également évoqué des projets concrets de la coopération entre les deux pays :

« Il s’avère que les Polonais s’engagent en Tchéquie notamment dans les industries énergétique et pétrolière », a déclaré entre autres le chef d’Etat polonais. Il considère aussi comme très prometteuse la construction de l’inter-connecteur qui reliera des gazoducs en République tchèque et en Pologne, avis partagé par Václav Klaus :

« Je comprends que pour la Pologne qui ne disposait jusqu’à présent que du gazoduc Est-Ouest, il est très important de disposer désormais d’un gazoduc Nord-Sud. C’est une chose très importante. (…) Je considère aussi comme très important qu’on achève l’année prochaine l’autoroute entre les villes de Bohumín et de Gliwice. »

La Tchéquie désire également participer à l’appel d’offres en vue de l’achat d’avions d’exercice pour l’armée polonaise. Elle envisage de proposer à la Pologne ses avions de combat subsoniques L-159.

Les intérêts communs et la coordination de la politique des deux pays vis-à-vis de l’Union européenne ont été aussi à l’ordre du jour de la rencontre, ce mardi, entre le chef d’Etat polonais et le Premier ministre tchèque Petr Nečas. Le président polonais a également rencontré les présidents des deux chambres du Parlement tchèque et des délégués des ressortissants polonais vivant en Tchéquie.

22-02-2011