Austerlitz, marque déposée

09-12-2005

L'information est pour le moins curieuse : Austerlitz est depuis quelque temps une marque déposée. Selon une information rapportée par le quotidien Mlada fronta Dnes, le directeur d'une société de Brno, qui organise depuis plusieurs années une partie des cérémonies de commémoration de la célèbre bataille des Trois Empereurs, a en effet enregistré l'appellation allemande de la commune morave de Slavkov comme une marque déposée.

Désormais, tous ceux qui désireraient utiliser le nom d'Austerlitz, par exemple pour la diffusion de différents articles de promotion, sont donc censés verser un droit d'exploitation à Miroslav Jandora, propriétaire de la marque. En réaction à cette information étonnante alors que le bicentenaire de la bataille a été célébré en grandes pompes la semaine dernière, la ville de Slavkov s'est contentée de faire savoir qu'elle n'avait jamais entendu parler d'une telle histoire et que, par conséquent, elle ne savait pas qu'elle avait perdu son appelation allemande d'origine.

De son côté, Miroslav Jandora fait mine de ne pas comprendre que son initiative ait pu surprendre qui que ce soit. « Toutes ces manifestations nous côutent beaucoup d'argent », s'est-il justifié. « Or, je pense qu'il doit y avoir un retour sur investissement. Si quelqu'un publie des articles de souvenir ou un livre sur nos manifestations, j'estime qu'il doit nous payer », a-t-il expliqué, tout en précisant qu'il n'entendait pas abuser de ses droits de propriété. « Si quelqu'un sort, par exemple, un ouvrage sur Austerlitz et qu'il n'évoque pas nos batailles et nos manifestations, alors je ne lui réclamerais rien, même si je pourrais ».

Le Bureau de la propriété industrielle, où a été déposée la marque Austerlitz, a fait savoir que tout était en ordre, même si sa porte-parole a apporté une explication quelque peu ambigüe. « Il ressort de la loi qu'il n'est pas possible d'enregistrer une appelation géographique. Mais au moment de l'enregistrement, le point de vue du consommateur tchèque est également pris en compte. Nous avons donc enregistré la marque car nous avons supposé que le consommateur tchèque ne faisait pas le lien entre le mot Austerlitz et l'appelation Slavkov », a-t-elle ainsi déclaré.

D'ores et déjà, certains avocats, qui estiment que cet enregistrement est en contradiction avec les bonnes moeurs, ont réagi en envoyant une demande de résiliation de la marque au Bureau de la propriété industrielle. « Tous ceux qui ont au moins passé leur bac savent qu'Austerlitz désigne également Slavkov », s'est emporté l'un d'entre eux. C'est aussi ce que pensaient beaucoup d'autres Tchèques, même ceux sans bac...

09-12-2005