A Prague, le centenaire de la Tchécoslovaquie est célébré pendant tout le mois d’octobre

Le 28 septembre, jour de la Saint Venceslas, les célébrations nationales du centenaire de la fondation de la Tchécoslovaquie ont commencé à Prague, par la remise en marche de la célèbre horloge astronomique de la place de la Vieille-Ville. Expositions, concerts, projections de lumières et de vidéos, ainsi que des tableaux vivants dans les rues de la capitale, tout cela figure au programme des festivités organisées en coopération avec plusieurs acteurs de la société civile. Des célébrations apolitiques et ouvertes à tous, comme nous le raconte leur porte-parole Vladimír Bláha.

L'horloge astronomique de la place de la Vieille-Ville, photo: Ondřej Deml/ČTKL'horloge astronomique de la place de la Vieille-Ville, photo: Ondřej Deml/ČTK

Vladimír Bláha, photo: Ondřej TomšůVladimír Bláha, photo: Ondřej Tomšů « Les festivités culmineront le week-end du 27 au 28 octobre, à l’occasion des commémorations du centenaire de la Tchécoslovaquie. Ces événements sont destinés aux habitants de Prague, ainsi qu’à ses visiteurs, tchèques et étrangers. Nous voulons cibler le plus de gens possible pour leur parler, par le biais de différentes manifestations, de l’histoire de la Tchécoslovaquie et de la République tchèque. Pour cela, nous leur proposons des concerts, des tableaux vivants dans les rues de Prague… »

Ces tableaux vivants, que présenteront-ils exactement et quand le public pourra-t-il les voir ?

 « Je conseille vivement aux auditeurs de consulter le site www.spolecnestoleti.cz. Ils y trouveront toutes les dates et toutes les manifestations qui se déroulent tout au long du mois d’octobre dans le cadre du festival. En ce qui concerne les tableaux vivants, ils seront organisés par exemple par le Club des automobilistes tchèques. Leur manifestation sera plus précisément consacrée à la période des années 1930 en Tchécoslovaquie : elle présentera des véhicules, mais également une station-essence, de la musique et des costumes d’époque. Les autres tableaux vivants reflèteront des moments importants de l’histoire de la Tchécoslovaquie. »

Une parade militaire se déroulera à Prague le 28 octobre, jour de la fête nationale. Quels seront les autres temps forts des célébrations à Prague ?

Photo: Site officiel du projet Společné stoletíPhoto: Site officiel du projet Společné století « La parade militaire fait partie intégrante des festivités pragoises, étant donné le rôle important qu’ont joué les légionnaires dans le processus de création de la Tchécoslovaquie indépendante. Cette parade se déroulera sur l’avenue Evropská, dans le quartier de Dejvice. Avant cela, samedi 27 octobre, des concerts auront lieu dans quatre lieux différents à Prague, notamment sur la place de la Vieille-Ville, où se produiront des groupes tchèques et slovaques. Un riche programme culturel sera organisé sur la place Náměstí Republiky. Le Club des touristes tchèques, qui est un phénomène dans notre pays, y sera mis à l’honneur. Cette organisation est plus ancienne encore que la Tchécoslovaquie, car elle fête ses 130 ans d’existence. Le 26 octobre prochain, sur la place Náměstí Republiky, les membres du Club des touristes tenteront de créer la plus grande balise de randonnée qui existe en République tchèque. Les festivités culmineront sur la place Venceslas, avec la projection d’une fresque lumineuse géante sur la façade du Musée national qui rouvrira ses portes au public. »

Quels sont les événements que le Musée national rénové proposera au public ?

Le Musée national, photo: Ondřej TomšůLe Musée national, photo: Ondřej Tomšů « Du 28 octobre au 31 décembre 2018, l’entrée au Musée national sera gratuite. Les visiteurs pourront surtout découvrir une vaste exposition sur l’histoire commune des Tchèques et des Slovaques, révélée par l’intermédiaire de plus de 1 500 objets. A savoir aussi que le mapping vidéo projeté sur le bâtiment du Musée sera le plus important du genre que les Pragois aient jamais vu. »