A Prague, de nouvelles limitations de vitesse plus strictes

07-01-2010

Limité à 50 kilomètres par heure : ces panneaux ont littéralement fleuri sur plusieurs tronçons de grande circulation de Prague pendant ces dernières vacances de fin d’année, et notamment sur une partie de la « magistrale », une quatre voies qui traverse presque intégralement la capitale tchèque du nord au sud. L’objectif est d’améliorer le confort des riverains en réduisant les nuisances sonores liées à l’intense circulation sur ces artères. Mais le choc est rude pour les automobilistes.

Photo: CTKPhoto: CTK C’est au premier janvier que prenait effet la nouvelle réglementation routière faisant passer de 70 à 50 kilomètres par heure les limitations de vitesse sur plusieurs kilomètres de routes praguoises. Il s’agit notamment de tronçons de route menant à l’aéroport de Prague ou de ceux qui constituent les entrées ou sorties principales au nord et à l’est de la ville. Mais l’artère la plus concernée est la rue du 5 mai, surnommée la magistrale, où la nouvelle réglementation s’est imposée sur plus de cinq kilomètres. Et même si les automobilistes avaient été prévenus, il semble qu’il a été difficile pour certains d’entre eux de changer leurs habitudes, comme le commente Jana Přikrylová, porte-parole de la police de Prague :

« Pendant les deux premiers jours, et seulement sur la rue du 5 mai, près de 600 conducteurs ont enfreint la limite de vitesse maximale. »

Toujours pendant ces deux premiers jours après l’instauration de la nouvelle réglementation, environ 1 200 automobilistes en tout ont dépassé les limites de vitesse autorisées. Si ces derniers sont naturellement les premières victimes de ce nouveau dispositif, ils n’étaient pas forcément les premiers visés, car l’objectif avancé par les services de transport de la ville de Prague est tout autre : la réduction des nuisances sonores pour les riverains. C’est ce qu’explique Pavel Přibyl, le responsable de l’Institut des systèmes de transports de l’école supérieure technique de Prague :

« La réduction de la vitesse signifiera, selon mes estimations, que l’exposition au bruit baisserait peut-être de trois décibels.»

Pour autant, les témoignages des riverains ne sont pas concluants. Sur un des tronçons concernés, au nord de la ville, ces derniers auraient vraisemblablement préféré la mise en place de barrières sonores naturelles, en plantant des arbres par exemple sur les 300 mètres qui les séparent de la route.

A défaut de réduction du bruit, la limitation de vitesse permettra peut-être de rendre plus fluide la circulation sur ces segments de route souvent embouteillés. L’année 2010 a amené d’autres changements dans la vie des automobilistes tchèques : un control d’alcoolémie systématique avec tout contrôle de routine. Par contre, avec l’entrée en vigueur du nouveau code pénal, les personnes prises au volant d’une voiture sans avoir le permis de conduire ne risqueront plus la prison ferme.

07-01-2010