12e Festival du Film Français : Jean-Pierre Jeunet en ouverture

18-11-2009

A partir de jeudi et jusqu’au 25 novembre, Prague et sept autres villes de République tchèque vont pouvoir découvrir les dernières nouveautés du cinéma français, mais aussi profiter d’une rétrospective de classiques français de la nouvelle vague. Pour parler de la 12e édition du Festival du Film Français, Déborah Benattar, attachée audiovisuelle à l’ambassade de France.

'Mic-macs à tire-larigot''Mic-macs à tire-larigot' « Cette année, nous avons le plaisir d’avoir cinq films en avant-première au Festival du Film français. Nous avons Mic-macs à tire-larigot, le nouveau film de Jean-Pierre Jeunet qui sera présenté en ouverture du festival. Il y a également Le Petit Nicolas de Laurent Tirard, l’adaptation cinématographique du célèbre écolier imaginé par Sempé et Goscinny, le film d’animation Panique au village, des réalisateurs Vincent Patar et Stéphane Aubier, Antichrist du réalisateur danois Lars von Trier, qui a valu à Charlotte Gainsbourg le prix d’interprétation féminine au dernier festival de Cannes. En clôture du festival, on aura Un prophète de Jacques, Grand prix du jury du dernier festival de Cannes, qui représentera très bientôt la France aux Oscars. »

Qui peut-on attendre cette année côté invités ?

Jean-Pierre JeunetJean-Pierre Jeunet « Nous avons beaucoup d’invités. Jean-Pierre Jeunet viendra présenter son film Mic-macs à tire-larigot, accompagné de Julie Ferrier, humoriste et actrice du film. Egalement, pour le film Le petit Nicolas, le réalisateur Laurent Tirard fera le déplacement à Prague. Nous attendons également Tahar Rahim, l’acteur principal du film de Jacques Audiard. »

Y a-t-il d’autres invités pour les autres sections ?

'Joueuse''Joueuse' « Oui, pour la compétition nous attendons la réalisatrice Caroline Bottaro qui viendra présenter son film Joueuse, avec Sandrine Bonnaire. Nous attendons aussi le réalisateur Philippe Fernandez qui viendra présenter en compétition son film Léger tremblement du paysage. Pour les courts-métrages, nous attendons l’acteur Grégoire Colin qui viendra présenter son premier film en tant que réalisateur, La baie du renard. Et également Caroline Deruas qui viendra présenter son premier opus : Le feu, la terre, les étoiles, lors de la soirée du court-métrage. »

Rappelons que Grégoire Colin est un peu un habitué de la République tchèque, puisqu’il est déjà venu deux fois à Karlovy Vary, et le voilà à Prague. Il y a également une section particulière, celle de la critique des médias tchèques. Quels sont les films qu’ont sélectionné les journalistes tchèques et quels sont leur goûts au niveau du cinéma français ?

 « La section ‘choix de la critique tchèque’ est une section compétitive où les journalistes tchèques choisissent un film français qui n’est pas encore acheté pour la République tchèque. L’idée est que le public vote à la sortie des salles et que le gagnant remporte un prix de 10 000 euros qui lui permettra d’être distribué dans les salles tchèques. Cette année la sélection est éclectique. Je ne vais pas tous les citer, mais sera présenté notamment le film Séraphine, le film Welcome, le film A l’origine... »

Une chose un peu surprenante : vous n’avez pas pensé à refléter l’anniversaire de 1989, peut-être avec des documentaires ?

 « Effectivement un tel programme n’est pas prévu. L’idée du festival est avant tout de faire la promotion des films français qui vont sortir prochainement dans les salles tchèques, ou qui trouveraient un distributeur dans les salles. Il est assez difficile d’inclure une telle programmation dans le cadre du festival, mais dans le cadre du programme de l’IFP et de l’ambassade de France, d’autres manifestations sont prévues. »

www.festivalff.cz

18-11-2009