- Les « Petits chevaux » tchèques ont cent ans

07-12-2005

Tout le monde connaît le jeu de société des petits chevaux. C'est un jeu dont le principe remonte aux temps très anciens, mais dont la véritable origine se situe en Inde, au XVe siècle, quand la table de jeu prend la forme d'une croix. Depuis ce temps-là, le jeu a évolué et connu maintes modifications. Il est apparu en Europe, pour la première fois, en Grande-Bretagne. C'était en 1896 et il s'appelait Ludo.

En Allemagne, il se nommait Eile mit Weile, ce qui veut dire « Dépêche-toi en prenant ton temps ». Les petits chevaux sont apparus sur le territoire tchèque en 1905. Nous fêtons donc le centenaire du jeu de société le plus vendu en République tchèque, même à l'époque des jeux numériques. Les petits chevaux dépassent toujours tous les autres jeux de société classiques, comme le Monopoly, le Scrabble ou les courses et les paris. On vend dans les 75 000 jeux de petits chevaux par an ! Mais attention ! En Tchéquie le jeu des petits chevaux porte une autre appellation : « Allons, ne te fâche pas ! » Pourquoi ? Parce que si vous connaissez la règle du jeu, vous savez que si un joueur tombe sur une case déjà occupée, il renvoie l'occupant à la case départ. En Tchéquie selon les règles vous devriez dire « Allons, ne te fâche pas ! », d'où le nom du jeu des petits chevaux tchèques. Il existe aussi une version spéciale pour les mal-voyants. Les cases sont représentées par des trous et les dés comprennent aussi de petits trous, et on pourrait dire que ce sont des petits chevaux en braille ! A l'époque de l'ordinateur omniprésent, il serait impensable qu'il n'existe pas une version numérique. Il n'en existe pas une, mais des dizaines ! Alors bon et heureux centième anniversaire à ce jeu et « Ne te fâche pas » si tu joues aux petits chevaux en Tchéquie !

07-12-2005