Une vignette électronique bientôt nécessaire sur les autoroutes tchèques

07-08-2019

Les automobilistes en République tchèque devront très probablement se procurer une vignette électronique pour circuler sur les autoroutes du pays, et ce à compter de 2021.

Photo: Jiří Komárek, CC BY-SA 4.0Photo: Jiří Komárek, CC BY-SA 4.0 Après la Chambre des députés en juillet dernier, la commission sénatoriale en charge des Transports a, à son tour, recommandé, ce mercredi, d’adopter l’amendement allant dans ce sens. Si le texte est bien approuvé par la Chambre haute du Parlement, des vignettes électroniques remplaceront alors les autocollants qui sont actuellement à placer sur le pare-brise des véhicules.

Par ailleurs, les députés avaient rejeté le projet prévoyant une augmentation du montant actuel de la vignette, qui est de 1 500 couronnes (près de 60 euros) à 2 000 couronnes (près de 80 euros). Le ministre des Transports, Vladimír Kremlík, était, lui aussi, opposé à cette hausse. Il estime que celle-ci ne sera pas d’actualité tant que les importants travaux de rénovation de l’autoroute D1, qui relie notamment Prague à Brno, les deux plus grandes villes du pays, ne seront pas achevés.

Le projet de loi prévoit également, entre autres, de dispenser de cette taxe les propriétaires de véhicules électriques, à hydrogène et éventuellement hybrides. Dans ce dernier cas, les émissions de gaz carbonique devront rester inférieures à 50 grammes par kilomètre parcouru. Des tarifs réduits de moitié sont prévus aussi pour les voitures roulant avec du gaz naturel et biogaz.

Via un système de vignettes autocollantes temporelles, les autoroutes sont payantes en République tchèque depuis 1995.