Un « paysage intelligent » voit le jour à côté de Prague

05-06-2019

Des scientifiques de l’Université d’agriculture tchèque sont en train de créer à Lány, près de Prague, le premier « paysage intelligent ». Ce projet qui, s’il réussit pourrait servir de modèle pour d’autres régions de Tchéquie et d’Europe, est conçu de façon à être résistant à la sécheresse et aux inondations, autant de phénomènes de plus en plus fréquents liés au changement climatique.

Photo: ČTPhoto: ČT Appelé Amálie, ce « paysage intelligent » d’environ 500 hectares doit voir le jour d’ici trois ans. Sélectionnée pour ses conditions climatiques, soit un environnement sec avec peu de précipitations, la zone simule en effet les conditions qui devraient, selon les météorologistes, caractériser la République tchèque après 2030.

La transformation de ce paysage prévoit l’introduction de marais, d’étangs, de systèmes d’irrigation combinés avec les technologies modernes, mais aussi, par exemple, de planter des végétaux respectueux du paysage et de la terre.

Selon Petr Sklenička, recteur de l’Université d’agriculture et coordinateur du projet, l’objectif est de rendre cette zone test plus résistante aux effets négatifs du changement climatiques. Les nouveaux éléments introduits sont censés lui permettre de résister à des périodes d’extrême sécheresse tout comme à de fortes précipitations.

Photo: ČTPhoto: ČT Les experts ont également créé trois parcelles-test afin de vérifier leur résistance à l’érosion et si elles absorbent suffisamment l’eau pour la culture du millet. L’objectif est d’en faire une zone économiquement durable afin qu’à plus grande échelle, ce type d’aménagement soit rentable pour les agriculteurs.

Ce « paysage intelligent » est un projet pilote du Centre pour l’eau, la terre et le paysage de l’Université d’agriculture. D’autres projets du même type, en zone forestière ou urbaine, doivent suivre.

05-06-2019