Un fonds pour aider les tournages mettant Prague en valeur

30-09-2019

La ville de Prague sert fréquemment de décor pour des films étrangers dont l’action est censée se dérouler à Paris voire Moscou, autant de villes où un tournage sur place reviendrait bien plus cher aux équipes de production. Lasse de ne voir la capitale tchèque utilisée que comme coulisse, la municipalité a créé un fonds qui subventionne les productions mettant en valeur Prague pour ce qu’elle est.

'L’Orgie de Prague', photo: Bioscop'L’Orgie de Prague', photo: Bioscop Sur les deux dernières années, le fonds créé à cet effet a déjà participé à une vingtaine de films pour une valeur de 24,6 millions de couronnes (9,5 millions d’euros). Interrogée par la Télévision tchèque, la présidence du fonds Praha ve filmu (Prague au cinéma) Ludmila Claussová explique comment sont choisis les projets soutenus : « Nous évaluons quel est le potentiel du film à l’étranger, quelle est leur distribution et de quelle manière Prague est présentée. Il y a un intérêt de cinéastes venus des quatre coins du monde. »

Au mois d’octobre, un nouvel appel à candidatures va être lancé à destination des productions cinématographiques. Un film peut ainsi obtenir un soutien de 5 millions de couronnes maximum pendant trois ans, une somme qui n’est toutefois débloquée qu’après la première du film : « L’idée de départ, c’était que quand on filme Prague pour elle-même, c’est aussi une façon de présenter la ville à l’international, » détaille Hana Třeštíková, conseillère municipale chargée de la culture.

Si à l’origine, cette subvention était essentiellement destinée aux films étrangers, le fonds a commencé à également soutenir des productions tchéco-tchèques. Par exemple, le dernier film d’Irena Pavlásková, Pražské orgie, d’après le roman éponyme de Philip Roth, L’Orgie de Prague, en a bénéficié. Cette aide a ainsi permis à la réalisatrice de tourner sur les lieux authentiques du roman qui est lui-même inspiré des séjours de l’auteur américain dans la capitale tchèque, dans les années 1970. Le film, qui sortira en salles le 10 octobre prochain, offre donc, d’après le trailer disponible, quelques jolies vues au Théâtre national, dans les rues de Malá Strana, ou depuis un palais surplombant la ville, autant de lieux dont la location peut atteindre des sommes vertigineuses. Ce qui incite nombre de réalisateurs tchèques à délocaliser les tournages en régions, même lorsqu’il s’agit de représenter Prague.

Il n’en reste pas moins que la capitale tchèque continue d’attirer les tournages étrangers pour « jouer le rôle » d’une autre ville. La série Mission: Impossible a même réussi… l’impossible : tourner une partie de son premier épisode à Prague pour elle-même, où l’on voit son héros, Tom Cruise, sur le Pont Charles ou la place de la Vieille-Ville, mais finalement transformer la ville en Moscou pour son quatrième épisode.

30-09-2019