Téléphonie mobile : baisse des prix des appels en Europe

15-05-2019

Ce mercredi 15 mai entrent en vigueur de nouveaux plafonds pour les appels et SMS au sein de l'Union européenne, fixés par la Commission européenne. Par conséquent, les opérateurs de téléphonie mobile en République tchèque ont baissé de moitié les prix des communications.

Photo illustrative: rawpixel / Pixabay, CC0Photo illustrative: rawpixel / Pixabay, CC0 A compter de ce mercredi, les appels et SMS émis depuis son pays vers un autre Etat de l'Union européenne seront moins chers. La nouvelle disposition concerne les vingt-huit pays membres de l’Union européenne, y compris donc le Royaume-Uni. Elle intervient alors que l’Europe a déjà mis fin à la surfacturation liée au roaming. Depuis 2017, les appels passés lors d’un déplacement dans un pays européen sont facturés comme les nationaux.

Cette fois, ce sont les appels passés depuis le pays d’origine qui sont concernés. « Les prix de détail (hors TVA) facturés aux consommateurs pour les communications à l’intérieur de l’Union européenne réglementées ne peuvent être supérieurs à 0,19 euro par minute pour les appels et à 0,06 euro par SMS », stipule le texte de la Commission européenne.

Les trois opérateurs tchèques de téléphonie mobile (Vodafone, O2 et T-Mobile), quant à eux, proposent des tarifs bien plus avantageux qu’auparavant pour les appels et les SMS en Europe : les prix des télécommunications ont baissé de moitié pour se situer entre 5,80 et 5,89 couronnes la minute (0,21 à 0,22 euros) et à 1,86 couronnes (0,07 euros) par SMS. L’opérateur virtuel SAZKA propose un tarif encore plus favorable : il s’élève à 4,50 couronnes la minute (0,17 euros).

Bruxelles explique que ces nouvelles règles sont censées rapprocher le niveau des prix entre les États membres, mais aussi par rapport au coût des SMS et des appels au niveau national. L’écart pouvait aller du double au triple en moyenne entre des communications nationales et celles d’un pays à l’autre.

15-05-2019