Sécheresse : l’Etat prend de nouvelles mesures

07-05-2019

Des dizaines de milliers de couronnes seront investis au cours des dix prochaines années dans la lutte contre la sécheresse, a annoncé, ce mardi, le Premier ministre Andrej Babiš (ANO).

Photo illustrative: Štěpánka BudkováPhoto illustrative: Štěpánka Budková La mise en place de nouvelles mesures pour préserver l’eau a été communiquée à l’issue de la réunion d’une « coalition nationale de lutte contre la sécheresse », créée en 2018 par le ministre de l’Environnement Richard Brabec (ANO) et composée de scientifiques, de représentants des ministères, des communes et de différentes institutions agraires et environnementales.

Plus concrètement, l’Etat entend investir 24 milliards de couronnes (environ 933 millions d’euros) dans la connexion des systèmes d’approvisionnement en eau, dont devraient profiter près de 3 millions de citoyens, selon le ministre de l’Agriculture, le social-démocrate Miroslav Toman.

D’autres moyens financiers encore, en provenance des fonds européens, seront utilisés pour combattre le déficit en eau : au total, la somme investie au cours des dix prochaines années dans la meilleure gestion de l’eau devrait s’élever à 50 milliards de couronnes (près de 2 milliards d’euros).

Le nouveau plan gouvernemental prévoit également de rénover plus de 1 200 étangs et petits barrages sur le territoire tchèque et de mettre en place de nouveaux systèmes d’irrigation.