Près de 450 000 tonnes de viande produites en 2018

04-02-2019

En 2018, plus de 447 000 tonnes de viande ont été produites en République tchèque, soit une augmentation de 2,1% par rapport à l’année précédente. La production de viande de bœuf a notamment connu une hausse significative, avec 5,1% de plus qu’en 2017, de même que la production de volaille. Celle de viande de porc tend pour sa part à stagner, selon les dernières données de l’Office tchèque des statistiques.

Photo illustrative: Jai79 / Pixabay CC0Photo illustrative: Jai79 / Pixabay CC0 « En 2018, près de 450 000 tonnes de viande ont été produites. Avec 211 000 tonnes, la viande de porc arrive en tête, même si cette production était similaire à celle de 2017. La production de viande de bœuf a augmenté de près de 6% et 3,4% de volailles de plus ont été produites, » explique Jiří Hrbek, directeur des statistiques concernant l’agriculture et la sylviculture à l’Office tchèque des statistiques.

En 2018, 236 600 têtes de bétail bovin ont été abattues soit 4% de plus que l’année précédente. La production de viande bovine s’est élevée à 71 500 tonnes soit 5,7% de plus.

L’an passé, plus de 2,3 millions de porcs ont été abattus soit une légère baisse de 1,2%. Mais la production de viande est restée quasi inchangée par rapport à 2017. En 2018, les éleveurs de porc ont dû faire face à une chute des prix des animaux de boucherie qui ont baissé de 16,1%.

Enfin, avec 164 000 tonnes, la production de volaille arrive en troisième position.

A noter que la production de lait a également augmenté en 2018 : 2 953 millions de litres de lait ont été acheté directement aux producteurs locaux, soit une hausse de 1,8%. Le prix moyen des produits laitiers a également connu une hausse de 2,1%. Au début de l’année (janvier et février) et à la fin de l’année (décembre), le prix du lait a dépassé 9 couronnes le litre. C’est en juillet 2018 que le prix du lait a été le plus faible, avec 8,2 couronnes le litre.

04-02-2019