Offre insuffisante et hausse des prix : le marché immobilier pragois dans le NYT

22-08-2019

Le New York Times consacre cette semaine un article au marché de l’immobilier dans la capitale tchèque. Sans surprise, le quotidien constate que la situation est tendue et que les prix s’envolent.

Photo illustrative: Polygon Homes via Foter.com / CC BY-NCPhoto illustrative: Polygon Homes via Foter.com / CC BY-NC Dans sa série sur la recherche de logement dans les villes du monde, le journal fait étape à Prague et reprend les chiffres d’Eurostat selon lesquels le prix des logements au niveau national a augmenté de 9,4% au premier trimestre 2019 par rapport à l’année précédente.

Mais, prenant l’exemple d’un F4 luxueux vendu 28 millions de couronnes (environ 1,2 millions d’euros) sur le quai Masaryk au bord de la Vltava, le NYT précise que l’augmentation des prix dans le centre de la capitale est beaucoup plus rapide, voire brutale, citant un récent rapport de sociétés immobilières selon lequel le prix du mètre carré a augmenté de 84% en quatre ans pour atteindre plus de 102 000 couronnes (plus de 4000 euros).

L’article cite une agente immobilière selon laquelle le marché est moins dynamique qu’auparavant à cause de cette hausse exponentielle des prix, due en partie aux difficultés administratives et aux coûts élevés pour la construction de nouveaux logements ainsi qu’à l’offre relativement faible.

La demande reste importante et le marché demeure intéressant pour les clients étrangers, qui représentent environ 10% des acheteurs dans l’ancien et entre 20 et 40% dans le neuf, selon le quotidien, qui précise qu’il s’agit en majorité de ressortissants de Russie, d’Ukraine, de Chine, d’Italie, d’Israël ainsi que du Vietnam.