Nucléaire : le Premier ministre veut une décision cette année sur l’extension de la centrale de Dukovany

Le Premier ministre Andrej Babiš (ANO) veut que la décision sur l’éventuel financement de l’extension de la centrale nucléaire de Dukovany, qui est située en sud de la Moravie et qui appartient à la société énergétique ČEZ, soit décidé avant la fin de l’année. Le chef du gouvernement l’a indiqué à l’agence de presse Reuters.

La centrale de Dukovany, photo: Zruda, CC BY-NC-SA 2.0La centrale de Dukovany, photo: Zruda, CC BY-NC-SA 2.0 La centrale de Dukovany, construite entre 1974 et 1987, est l’une des deux centrales nucléaires en activité en République tchèque. Mais sa durée de vie n’est pas éternelle et elle devrait pouvoir encore fonctionner jusqu’en 2035. Selon le Premier ministre, cela signifie que la société ČEZ, détenue à 70 % par l’Etat, devrait au plus vite conceptualiser un plan pour remplacer ses quatre réacteurs.

Pour Andrej Babiš, l’entreprise, la plus importante du secteur de l’énergie en Europe centrale, ne devrait pas compter sur l’argent public. Elle disposerait d’un capital suffisamment grand pour assurer ce financement elle-même. L’Etat devrait simplement jouer un rôle de garant, en cas de problème.

Le leader du mouvement ANO estime que l’entreprise ČEZu, une filiale de ČEZ, pourrait s’occuper de la construction d’un nouveau réacteur. C’est une solution qu’il proposait déjà quand il était ministre des Finances dans le gouvernement de Bohuslav Sobotka.

La société énergétique exploite également la centrale de Temelín, en Bohême du Sud. Les deux centrales produisent plus d’un tiers des besoins tchèques en électricité.