L’excédent commercial tchèque à la baisse au mois d’août

L’excédent commercial de la République tchèque s’est établi à 2,3 milliards de couronnes au mois d’août (90 millions d’euros), en baisse de 2,6 milliards sur un an (100 millions d’euros). C’est ce qu’a révélé ce mardi l’Office tchèque des statistiques (ČSÚ), dans un bilan encore prévisionnel.

Photo illustrative: Gerd Altmann / Pixabay, CC0Photo illustrative: Gerd Altmann / Pixabay, CC0 D’après les données de l’institution, les exportations ont pourtant augmenté sur un an, et ce de 4,4 %, pour s’établir à 288,5 milliards de couronnes. Dans le même temps toutefois, le volume des importations a crû à une vitesse plus rapide.

Plusieurs phénomènes expliquent cette tendance. Tout d’abord, la balance commerciale dans le secteur des transports, qui était excédentaire, accuse désormais un déficit. C’est le commerce de biens comme les bateaux, les avions, mais aussi les motos ou bien les vélos, qui est en cause. Aussi, l’excédent dans le commerce des véhicules motorisés, et notamment des voitures, a lui connu une légère baisse.

Le mois d’août a également été marqué par une aggravation du déficit commercial pour ce qui est des combustibles fossiles que sont le pétrole et le gaz naturel.

A noter également que le commerce extérieur de la République tchèque est largement excédentaire vers les autres pays de l’Union européenne (près de 50 milliards de couronnes en août), alors qu’il est très déficitaire vers les Etats non membres des Vingt-Huit.