Les chevaux de Kadyrov en Tchéquie touchés par les sanctions contre la Russie

23-11-2015

Le conflit russo-ukrainien et les sanctions économiques qu’il a entrainées ont des conséquences dans de nombreux domaines et même dans les courses hippiques : les chevaux de race du président tchètchène Ramzan Kadyrov, élevés en République tchèque, ne peuvent plus représenter le pays dans des courses en Europe occidentale.

Ramzan Kadyrov, photo : Archives du gouvernement de la Fédération de Russie, CC BY 3.0Ramzan Kadyrov, photo : Archives du gouvernement de la Fédération de Russie, CC BY 3.0 Le satrape de Grozny, fervent représentant de Vladimir Poutine dans le Caucase, figure en bonne place sur la liste édifiée dans le cadre des sanctions européennes à l’encontre de la Fédération de Russie. Ramzan Kadyrov fait l’objet d’une interdiction d’entrer dans l’Union européenne et ses avoirs y sont gelés.

La radio publique tchèque précise donc en ce début de semaine que sont également concernés par ces sanctions ses chevaux qui s’entrainent dans l’écurie moderne de la commune tchèque de Krabčice.

La radio ne précise pas le nombre exact d’animaux qu’il possède en République tchèque. Mais si ses purs-sangs remportent des courses, il ne peut utiliser qu’une petite partie des gains pour les coûts de fonctionnement de l’élevage – le reste doit être saisi par le ministère tchèque des Finances.

Photo : La chaîne YouTube de PeoplesOfTheCaucasusPhoto : La chaîne YouTube de PeoplesOfTheCaucasus « Il m’a dit qu’il était énervé. Quand les sanctions seront levées, tous les chaux seront rapatriés en Russie, même s’il voulait avoir une base ici. Il est dégoûté », a indiqué Arslangirej Shavuyev, qui s’occupe et entraîne les bêtes du président tchètchène.

« Il est important pour lui que les chevaux courent à Dubai, mais il voulait les avoir ici. Dommage. C’est dommage pour le turf tchèque, parce qu’ils ne représenteront plus la République tchèque en Europe », ajoute Shavuyev.

Parmi les chevaux dont Kadyrov est propriétaire figure notamment Mikhail Glinka, qui a participé au prestigieux prix de l’Arc de triomphe.

23-11-2015