L’Egypte au Musée national : une expo exceptionnelle et coûteuse

08-03-2019

Une exposition consacrée aux découvertes des égyptologues tchèques sur le site d’Abousir, au sud-ouest du Caire, devrait être inaugurée en 2020 au Musée national de Prague. Le coût du projet est estimé à 50 millions de couronnes.

Le site archéologique d'Abousir, photo: Institut tchèque d'égyptologie de l'Université CharlesLe site archéologique d'Abousir, photo: Institut tchèque d'égyptologie de l'Université Charles C’est une exposition unique en son genre qui marquera la réouverture du bâtiment historique du Musée national après sa rénovation complète. Pour sa réalisation, le ministère de la Culture demande un budget exceptionnel de 50 millions de couronnes (environ 2 millions d’euros). Le ministre Antonín Staněk s’attend à un record de fréquentation qui devrait rapporter à l'Etat quelque 30 millions de couronnes (plus d’1 million d’euros). Cette semaine, le gouvernement a chargé la ministre des Finances Alena Schillerová d’assurer le côté financier de l’opération.

Co-organisée par le Musée national, l’Institut tchèque d’égyptologie de l’Université Charles et des institutions partenaires en Egypte, l’exposition sera enrichie de prêts provenant de plusieurs musées allemands ou encore du Metropolitan Museum de New York. Elle permettra de retracer l’histoire de la civilisation égyptienne, ainsi qu’un demi-siècle d’engagement des scientifiques tchèques en Egypte.

En effet, l’Institut tchèque d’égyptologie opère sur le site d’Abousir depuis les années 1960. Il s’agit de la plus longue expédition scientifique tchèque en mission continue à l’étranger.

Sur le site d’Abousir, situé à vingt-cinq kilomètres au sud-ouest du Caire, l’équipe tchèque se concentre sur les structures royales datant de 2 500 ans avant Jésus-Christ. S'y trouvent notamment plusieurs pyramides appartenant aux pharaons de la Ve dynastie. Ces dernières années, les égyptologues tchèques y ont par exemple découvert le tombeau de la reine Khentkaous III ou encore un temple construit sous le règne de Ramsès II.

08-03-2019