Le nombre d’établissements de jeux de hasard est à la baisse

Selon la Télévision tchèque, le nombre d’établissements de jeux de hasard est à la baisse en République tchèque, même si la situation diffère selon les villes. En 2012, il existait près de 75 000 machines à sous et plus de 7 500 établissements appelés « herna bar », dans le pays. Depuis cette année-là, leur nombre a singulièrement décru. Les communes concernées estiment que cette baisse a favorisé une légère baisse de la criminalité, mais qu’elle va aussi de pair avec des revenus moindres issus des locations.

Photo illustrative: Barbora NěmcováPhoto illustrative: Barbora Němcová A l’heure actuelle, il existe 43 000 machines à sous et environ 2 200 établissements de jeux de hasard en République tchèque. La répartition de ces casinos ou « herna bar » dans le pays est toutefois différente selon les villes et selon la politique de la municipalité vis-à-vis de la régulation de ces jeux d’argent.

Par exemple, la ville de Kroměříž, dans le sud-est de la Moravie, a complètement vu disparaître tous ses casinos. Il y a trois ans, la bourgade de 30 000 habitants a choisi d’interdire totalement ces établissements, en dépit du manque à gagner dans le budget municipal.

« Je pense que la tendance va continuer à la baisse, même si cela signifie une diminution des revenus pour les communes. Mais on s’y attendait, » explique la ministre des Finances Alena Schillerová.

L’an dernier, les Tchèques ont dépensé 39,8 milliards de couronnes en tout dans les jeux de hasard, soit un demi-milliard de couronnes de plus qu’en 2016. En dépit de la disparition des établissements concernés, les Tchèques restent accroc aux jeux d’argent et, face à la volonté des communes de limiter voire de supprimer les « herna bar », ils se rabattent sur les jeux et paris en ligne.

Depuis l’an dernier, où est entrée en vigueur la nouvelle loi sur les jeux de hasard, il est désormais possible pour des exploitants étrangers d’entrer sur le marché tchèque et de proposer des jeux en ligne. La nouvelle loi a toutefois également instauré différentes régulations comme la limitation des sommes maximales pour les paris et les gains ou celle de la publicité.