La République tchèque veut renforcer sa représentation diplomatique et économique à l’étranger

09-05-2019

La République tchèque entend renforcer et développer sa représentation diplomatique – et économique – à l’étranger, et tout particulièrement dans les pays hors Union européenne. Pour le Premier ministre, la fusion des agences CzechTrade, CzechInvest et CzechTourism doit participer au renforcement des intérêts économiques du pays.

Singapour, photo: Chensiyuan, CC BY-SA 4.0Singapour, photo: Chensiyuan, CC BY-SA 4.0 Cette année encore, Prague souhaite voir l’ouverture d’une nouvelle ambassade à Singapour. « Il s’agit d’un Etat très intéressant du point de vue économique, c’est un des leader de l’Asie du Sud-Est dans les domaines de l’innovation et des finances. A partir de là, il est possible de pénétrer d’autres marchés de la région, » estime notamment le ministre des Affaires étrangères Tomáš Petříček (ČSSD).

La réouverture d’une ambassade sur l’île-Etat avait été annoncée par le Premier ministre Andrej Babiš (ANO) en janvier, lors de sa visite dans un forum des entreprises de Singapour. La République tchèque y avait fermé sa représentation diplomatique en 2008. Aujourd’hui, il n’y existe qu’un consulat honoraire et toutes les affaires relevant des compétences d’une ambassade sont gérées par celle basée en Indonésie.

L’opposition est favorable au renforcement de la présence tchèque à l’étranger et suggère d’autres localités, comme le Japon, la Corée du Sud ou encore l’Ukraine où, la section consulaire est surchargée de demandes de permis de travail en République tchèque.

Le gouvernement tchèque souhaite également renforcer ses relations diplomatiques et économiques grâce à la fusion de ses trois agences CzechTrade, CzechInvest et CzechTourism. A l’heure actuelle, les deux premières agences dépendent du ministère de l’Industrie tandis que CzechTourism est géré par ministère pour le développement régional.

La fusion des trois entités doit, selon le Premier ministre, permettre de rendre plus effectif le réseau diplomatique et économique du pays à l’étranger, et d’économiser entre 130 et 140 millions de couronnes.

Cette fusion devrait être effective d’ici le mois de juin. Les trois agences seront ensuite dépendantes du ministère de l’Industrie.

La République tchèque a récemment élargi sa représentation diplomatique à l’étranger. Le Brexit a incité les autorités tchèques à ouvrir un nouveau consulat général dans la ville de Manchester. En outre, il y a quelques semaines a été inauguré un consulat à Milan, en Italie.

09-05-2019