Immobilier : les prix continuent d’augmenter

Les prix de l’immobilier en République tchèque ont continué d’augmenter au cours du troisième trimestre de cette année. Leur rythme a toutefois quelque peu ralenti.

Photo: Klára StejskalováPhoto: Klára Stejskalová Ce sont les prix des appartements qui ont le plus augmenté, et notamment dans les régions de Bohême du Sud, de Karlovy Vary (Bohême de l’Ouest) et de Liberec (Bohême du Nord). Selon les données communiquées ce mercredi par Hypoteční Banka, spécialisée dans le crédit hypothécaire, le prix moyen des appartements pour l’ensemble du pays a augmenté de 11,1 % en l’espace d’un an et de 2,8 % entre les deuxième et troisième trimestres 2018. Sur le plus long terme, depuis le 1er janvier 2010, date à partir de laquelle la banque établit son indice, la croissance des prix des appartements a été de l’ordre de 40 %.

Le prix moyen des maisons, lui, a augmenté de 6,7 % par rapport au troisième trimestre 2017 et de 1,6 % au cours des trois derniers mois de cette année. L’offre est la plus importante dans la région de Bohême centrale, et plus encore dans les proches environs de Prague.

Enfin, le prix moyen des terrains constructibles a augmenté de 5,5 % par rapport à 2017 avec une demande qui reste stable mais une offre insuffisante. Dans certains quartiers de Prague, le prix de vente au mètre carré dépasse les 10 000 CZK (près de 390 euros).