En mai, le plus faible taux de chômage depuis 22 ans

10-06-2019

2,6% : c’est le taux de chômage en République tchèque pour le mois de mai écoulé. Selon le Bureau du travail, équivalent local de Pôle emploi, c’est là le plus faible taux depuis le mois de mai 1997. Cette situation de quasi plein-emploi va toutefois de pair avec une augmentation, à nouveau, du nombre de postes vacants dans le pays.

Photo illustrative: Commission européennePhoto illustrative: Commission européenne En mai 200 675 personnes étaient sans emploi en République tchèque, soit, donc le taux le plus faible depuis 22 ans. Dans le même temps, il y avait 346 552 postes à pourvoir dans le pays, un nombre qui a de nouveau augmenté par rapport aux mois écoulés.

Selon le Bureau du travail, la situation sur le marché du travail tchèque correspond à l’évolution observée sur le long terme et est également liée à la période de l’année : à l’heure actuelle, la saison des travaux saisonniers est en effet bien entamée et contribue largement à cette situation de quasi plein-emploi. C’est le cas notamment dans les secteurs du bâtiment, de la gastronomie, du tourisme, de l’agriculture, du jardinage, de la pêche et du thermalisme.

« Ces activités vont se poursuivre dans les mois qui viennent, et le taux de chômage pourrait encore diminuer, » explique la directrice générale du Bureau du travail, Kateřina Sadílková, précisant que dans de nombreuses régions, la part de chômeurs est à son minimum historique.

Le marché du travail tchèque présente donc une bonne santé exceptionnelle selon les experts : « La situation est globalement excellente dans tout le pays, puisqu’aucun district n’affiche un taux de chômage de plus de 7%, » constate Lukáš Kovanda, analyste pour Czech Fund. En mai dernier, c’est la ville de Karviná, en Moravie-Silésie qui présentait le taux de chômage le plus haut du pays : 6,8%.

La République tchèque peut ainsi se targuer d’avoir, encore, le plus faible taux de chômage de l’Union européenne, mais aussi dans le cadre des pays de l’OCDE. Parmi les pays membres de cette organisation, seuls le Japon et l’Islande affichent des taux comparables.

10-06-2019