Des centrales photovoltaïques tchèques au Chili

Le groupe d’investissement tchèque Solek Group a annoncé avoir vendu au Chili plusieurs projets de centrales électriques photovoltaïques, d’une puissance de 118 MW, à la société canadienne CarbonFree. Le montant de la transaction n’a pas été révélé mais l’agence de presse tchèque CTK l’évalue à environ 2,9 milliards de couronnes.

Photo: Solek GroupPhoto: Solek Group La construction des centrales électriques devrait débuter à la fin de cette année et sera cofinancée par la société CarbonFree. Selon le propriétaire de Solek Group, Zdeněk Sobotka, les centrales devraient être terminées d’ici à la fin 2019 ou au début de l’année 2020. Tous ces projets doivent être réalisés dans un périmètre à 250 km de la capitale du pays, Santiago de Chile.

Jusqu’à présent, Solek Group a réalisé des dizaines de projets de centrales photovoltaïques en République tchèque, Slovaquie, Roumanie et au Chili. La compagnie CarbonFree rassemble des investisseurs qui possèdent plus de 85 projets d’énergie solaire d’une puissance de 400 MW dans trois pays.

Le gouvernement chilien a décidé de diminuer de manière significative sa dépendance aux énergies fossiles et entend atteindre d’ici 2035 60% d’énergie issue de sources renouvelables.

Selon Zdeněk Sobotka, sa société étudie actuellement les possibilités qu’offrent les marchés d’autres pays d’Amérique latine, comme l’Argentine, la Colombie ou le Salvador.