Bruxelles : un poste « économique » pour l’eurocommissaire tchèque ?

29-07-2019

Le Premier ministre tchèque Andrej Babiš (ANO) est ce lundi à Bruxelles pour rencontrer la présidente de la future Commission européenne, Ursula von der Leyen, avec comme objectif d’obtenir un portefeuille à caractère économique pour l’eurocommissaire tchèque.

Ursula von der Leyen, photo : ČTK / AP Photo / Czarek SokolowskiUrsula von der Leyen, photo : ČTK / AP Photo / Czarek Sokolowski

Andrej Babiš, photo : ČTK / Václav PancerAndrej Babiš, photo : ČTK / Václav Pancer « Nous sommes un pays fortement exportateur, donc logiquement nous aimerions obtenir le marché intérieur ou le commerce international. Dans le domaine numérique aussi nous pouvons apporter quelque chose », a indiqué le chef du gouvernement tchèque avant son déplacement à Bruxelles.

Ursula von der Leyen entrera officiellement en fonction en novembre pour remplacer Jean-Claude Juncker, mais elle négocie déjà avec tous les Etats-membres pour la répartition des postes dans sa future Commission.

Pendant les cinq dernières années, la Tchèque Věra Jourová a été la Commissaire européenne à la Justice, aux Consommateurs et à l’Egalité des genres. Nommée par le mouvement ANO du Premier ministre, elle est à nouveau la candidate mise en avant par Prague cette année, même si Andrej Babiš avait commencé par proposer avec elle une deuxième candidate en la personne de l’eurodéputée Dita Charanzová.

Věra Jourová, photo : ČTK / AP Photo / Virginia MayoVěra Jourová, photo : ČTK / AP Photo / Virginia Mayo Durant son mandat, Věra Jourová semble ne pas avoir démérité, notamment dans le domaine de la protection des données personnelles et du droit des consommateurs. Le magazine américain Time l’a classée récemment parmi les cent femmes les plus influentes dans le monde.

Cité par Hospodářské Noviny, Vít Dostal de l’Association pour les questions internationales (AMO) estime que Věra Jourová a bonne réputation, « notamment parce qu’elle ne s’est pas impliquée dans les affaires concernant Andrej Babiš et qu’elle s’est tenue à distance ».

Après validation par Ursula von der Leyen, les candidatures des prochains eurocommissaires devront encore être approuvées par le Parlement européen.

29-07-2019