Actualité économique

11-02-2005

Loi sur les caisses enregistreuses - Loi sur l' enregistrement au registre du commerce - Le bâtiment se porte bien - Student Agency vs. Hotliner et CSAD, une lutte sans merci entre compagnies d'autobus - Hausse remarquable des exportations tchèques en 2004 - Crédits hypothécaires : les taux baissent encore - La couronne tchèque enregistre des valeurs records

Loi sur les caisses enregistreuses

Les commerçants tchèques devront à l'avenir s'équiper de caisses enregistreuses « avec mémoire fiscale », une obligation qui ressort de la loi du même nom votée mercredi 9 février à la Chambre des députés. Un moyen pour l'Etat d'avoir une meilleure vue d'ensemble sur l'activité des petits commerçants, des hôtels et des restaurants, et d'être mieux renseigné sur leurs situations fiscales. Les 300 000 intéressés ont jusqu'au 1er janvier 2007 pour s'équiper de ce nouveau matériel et se verront taxer d'une amende allant jusqu'à un demi-million de couronnes s'ils ne s'y conforment pas. Cette loi s'inscrit dans la lutte contre l'économie souterraine et contre la fraude fiscale.

Loi sur l' enregistrement au registre du commerce

Il faudra à l'avenir compter cinq jours pour voir sa société enregistrée au registre tchèque du commerce. C'est ce que stipule la nouvelle loi proposée par l'ODS, parti d'opposition, adoptée mercredi 9 février et qui entrera en vigueur le 1er juin, une fois qu'elle aura reçu l'aval du Sénat et du président de la République. L'accélération de la procédure d'enregistrement sera accompagnée de procédures allégées et simplifiées pour l'entrepreneur : un seul formulaire, téléchargeable sur Internet, sera à l'avenir suffisant. Un « geste » de la part l'Etat que les entrepreneurs attendaient depuis plus de quinze ans.

Le bâtiment se porte bien

Photo : Jana SustovaPhoto : Jana Sustova Le secteur du bâtiment a enregistré une croissance de 9.7% en 2004, contre 8.9% en 2003, selon l'office tchèque des statistiques, un record depuis 1993 pour cette branche qui ne cesse de croître depuis cinq ans. L'administration a délivré près de 154 000 permis de construire en 2004, ce qui représente aussi une hausse de près de 3% en glissement annuel. Quant au salaire moyen au sein des entreprises du bâtiment de plus de vingt employés, il a, lui aussi, connu une augmentation de 6% pour dépasser les 18 000 couronnes par mois, le salaire brut moyen dans le pays étant d'environ 17 700 couronnes.

Student Agency vs. Hotliner et CSAD, une lutte sans merci entre compagnies d'autobus

Gare routière de Liberec (Photo : Jana Sustova)Gare routière de Liberec (Photo : Jana Sustova) Les compagnies d'autobus Hotliner et CSAD Liberec grincent des dents et il y a de quoi : depuis dix jours, la société concurrente Student Agency propose le trajet Liberec-Prague pour une couronne symbolique. Après s'être imposée sur la ligne Prague-Brno en offrant un service confortable (journaux et boissons gratuites) en plus de prix très compétitifs, Student Agency lance désormais l'offensive sur Liberec. Voyant ses cars se vider peu à peu, Hotliner est monté au créneau, mardi 8, en déposant une demande devant le tribunal visant à obliger la compagnie à cesser ses pratiques anti-concurrentielles et à remonter ses prix. Mais Student Agency ne l'entend pas de la même oreille : ne pouvant accéder à la gare routière de Liberec parce que CSAD ne lui en donne pas l'autorisation, elle compte continuer à pratiquer ses prix en signe de protestation. Et doubler le nombre de ses cars début mars.

Hausse remarquable des exportations tchèques en 2004

La balance commerciale du pays a été, en 2004, trois fois moins déficitaire que l'année précédente, avec 20,6 milliards de couronnes de déficit. Avec près de 1697 milliards de couronnes de biens exportés, les entreprises peuvent se targuer d'avoir enregistré une hausse de près de 24% en glissement annuel, selon Hospodarske Noviny. Les importations ont, quant à elles, augmenté de 19%. Traditionnellement, les plus gros exportateurs sont les fabricants d'automobiles et équipementiers, les fabricants de machines, d'appareils de télécommunication et d'équipements de centrales électriques. Les raisons de ce succès sont multiples, mais l'entrée du pays dans l'UE est peut-être la plus marquante. Elle a, en effet, accéléré le flux de marchandises grâce à la suppression des douanes et amélioré les conditions de livraison. Les premières exportations des véhicules TPCA pourraient, en 2005, venir rééquilibrer la balance commerciale tchèque avec 20 milliards d'exportations prévus pour ce nouveau géant de l'automobile.

Crédits hypothécaires : les taux baissent encore

Emprunter de l'argent pour acheter un logement devient encore un peu moins cher en République Tchèque. En effet, les institutions bancaires du pays ont une nouvelle fois baisser les taux d'intérêt sur crédits hypothécaires, qui s'échelonnent selon les banques entre 4.05% et 4.70%. Et ça pourrait bien continuer. Selon les analystes, la Banque centrale tchèque, en réaction à la couronne qui s'apprécie, pourrait encore baisser les taux directeurs dans les prochains mois. De quoi satisfaire bon nombre de Tchèques, très férus ces derniers mois de crédits hypothécaires.

La couronne tchèque enregistre des valeurs records

29,95 couronnes pour un euro. Conséquence directe des exportations exceptionnelles du pays, la couronne tchèque atteint des sommets depuis quelques jours, avec un pic à 29,82 lundi dernier en fin de journée. Un record pour la devise tchèque, qui pourrait bien continuer sur sa lancée et atteindre 29,50 pour 1 euro selon certains analystes, si toutefois les perspectives pour le commerce extérieur restent positives. Les privatisations prometteuses prévues pour 2005, à l'instar de Cesky Telecom, sont d'autres éléments qui pourraient conforter la couronne dans son évolution.

11-02-2005