Achats en ligne : la fin du géoblocage en Tchéquie aussi

A compter de ce lundi 3 décembre, les Tchèques, eux-aussi, peuvent faire leurs achats en ligne, où qu’ils se trouvent dans l’Union européenne, sans être « géobloqués ».

Photo illustrative: Bru-nO / Pixabay, CC0Photo illustrative: Bru-nO / Pixabay, CC0 Entrée en vigueur ce lundi, une directive de la Commission européenne met fin aux discriminations sur le marché unique de l’UE à cause de la nationalité ou du lieu de résidence de l'acheteur.

Cette pratique discriminatoire, intitulée le géoblocage consiste à bloquer des internautes en fonction de leur lieu de résidence ou à les rediriger automatiquement sur la version du site de commerce en ligne correspondant à leur nationalité. Elle était jusqu’à présent largement répandue. Selon une étude de la Commission européenne, réalisée auprès de 10 000 sites web marchands, 60 % des sites d'e-commerce n'autorisaient pas les consommateurs européens à faire leurs achats sur internet dans un autre pays que le leur.

« En tant que Tchèque, je peux désormais commander des produits dans un magasin en ligne en Autriche par exemple. On ne pourra plus refuser ma commande », constate Jan Vetyška, directeur de l’Association pour le commerce en ligne. « Néanmoins, le marchands n’a pas l’obligation de livrer les produits proposés aux clients dans un pays étranger. S’il n’assure pas la livraison en République tchèque, les consommateurs tchèques doivent aller chercher les produits commandés en Autriche, où alors ils doivent trouver un autre moyen de les faire envoyer en Tchéquie », précise-t-il.

Les nouvelles règles s'appliquent à l'électroménager, aux réservations d'hôtel, aux locations de voitures ou encore aux achats de billets de concert. Or les contenus protégés par des droits d'auteur, comme par exemple les livres électroniques ou la musique téléchargeable, ainsi que les services de transports en sont pour le moment exclus.