A Brno, le 60e Salon de la construction mécanique a attiré 18 sociétés françaises

Plus importante foire industrielle existant en Europe centrale et de l’Est, le Salon international de la construction mécanique (MSV) a ouvert ses portes lundi à Brno. La France participe également à l’événement avec dix-huit entreprises présentes, spécialisées notamment dans la production de machines, d’équipements industriels et la plasturgie.

Le Salon international de la construction mécanique, photo: Václav Šálek/ČTKLe Salon international de la construction mécanique, photo: Václav Šálek/ČTK Cette année, le Salon de la construction mécanique de Brno souffle ses 60 bougies et célèbre également à cette occasion le centenaire de la fondation de la Tchécoslovaquie. Pour ce faire, la Slovaquie voisine, anciennement partie intégrante de la Tchécoslovaquie, est le partenaire du salon et présente la plus importante exposition parmi tous les pays participants.

La France est bien présente elle aussi à cette 60e édition qui rassemble 1 651 entreprises de trente-deux pays, même si traditionnellement, l’Allemagne voisine est bien représentée, de même que la Slovaquie, donc, l’Italie et l’Autriche.

Pour la seizième année consécutive, le Pavillon France est organisé par la Chambre de commerce franco-tchèque (CCFT). Sur un lieu de rencontre privilégié pour tous les producteurs, fournisseurs et chercheurs de la région, qui attirera tout au long de la semaine quelque 80 000 visiteurs du monde entier, dix-huit sociétés françaises exposent leur activité sur un espace de 300 m2.

Photo : Archives de la Chambre de commerce franco-tchèquePhoto : Archives de la Chambre de commerce franco-tchèque La liste des exposants du Pavillon France est variée tant au niveau de leurs activités qu’au niveau de la taille de l’entreprise. Des producteurs de machines-outils sur mesure (Numalliance), d’enceintes climatiques (SCS - Systèmes Climatiques Service), de pompes industrielles (SIEBEC), de ressorts (Lachant Spring CZ) ou encore des fournisseurs de gaz, huiles et lubrifiants industriels (Total, Air Liquide) sont ainsi présentés à Brno.

« Les échanges commerciaux entre la France et la République tchèque ne cessent de croître. En 2017, ces échanges ont atteint un record de 11,5 milliards d’euros, soit 10 % de plus que l’année précédente. La République tchèque reste le deuxième partenaire commercial le plus important de la France parmi les nouveaux Etats membres de l’Union européenne. Dans le même temps, avec des investissements à hauteur de 9,7 milliards d’euros en 2017, la France est le troisième plus gros investisseur en République tchèque, » détaille Michal Macko, directeur adjoint de la Chambre de commerce franco-tchèque.

Photo : Archives de la Chambre de commerce franco-tchèquePhoto : Archives de la Chambre de commerce franco-tchèque En outre, cette année, le Pavillon français accueille une délégation de huit entreprises de la région Occitanie, venues présenter leurs produits au Salon international de la construction mécanique de Brno.

Le salon refermera ses portes le 5 octobre.