Revue musicale des deux candidats à la présidence de la République tchèque

20-01-2013

A une semaine du deuxième tour de cette élection présidentielle historique cette émission musicale du dimanche ne pouvait être que très spéciale, aussi je vous propose pour cette fois de découvrir non pas un artiste ou un groupe tchèque, mais une dizaine. Du folk, du rock’n roll, de la pop, de la chanson tchèque... Une sélection éclectique et pourtant cohérente car tous ces artistes ont un point commun : ils soutiennent tous l’un des deux candidats finalistes de l’élection présidentielle.

Zdeněk Svěrák, photo: Archives de ČRoZdeněk Svěrák, photo: Archives de ČRo Honneur aux aînés pour débuter cette émission, avec un vétéran de la musique pour soutenir le doyen des candidats au Château. Le morceau que vous venez d’entendre s’intitule « Kousavá deka » et est interprété par Ivan Mládek et le Banjo Band qui participaient au « koncert za slušného prezidenta » (concert pour le président le plus convenable) le 9 janvier sur la place Jiřího z Poděbrad à Prague. Un concert organisé en soutien à la candidature de Karel Schwarzenberg qui a rassemblé dix mille personnes selon les organisateurs. De très nombreux artistes tchèques étaient là, de Xindl X au comédien Zdeněk Svěrák en passant par Václav Koubek et le groupe Tata Bojs qui fête cette année ses 25 ans d’existence, et dont nous vous proposons d’écouter sans plus attendre les morceaux « Opakování » et « Hořká čokoláda » tirés de leur dernier album.

Radůza, photo: YouTubeRadůza, photo: YouTube Les femmes étaient également présentes lors de ce concert, avec entre autres Marie Rottrová, star tchécoslovaque dont vous apprécierez la reprise de « Je suis malade », juste après le morceau « Půjdu, kam chci » (J’irai où je veux) de l’accordéoniste Radůza.

Assez de « Volím Karla », assez de « je vote Karel » : le ministre des Affaires étrangères n’est pas le seul en lice dans cette élection. Il affrontera dans une semaine l’ancien Premier ministre Miloš Zeman, le candidat de la gauche. Plus discrets mais néanmoins bien connus, ses soutiens musicaux ne sont pas beaucoup plus jeunes avec Helena Vondračková, elle aussi une star du temps de la Tchécoslovaquie avec des titres comme « Čas je proti nám » (le temps est contre nous).

Helena Vondráčková, photo: Monika PuchingerováHelena Vondráčková, photo: Monika Puchingerová Miloš Zeman a préféré le meeting musical le 9 janvier, sur la place de la Vieille-Ville à Prague, avec à ses côtés l’acteur et barriton Daniel Hůlka, récompensé en 1997 par un prix Anděl dans la catégorie du meilleur chanteur. La moyenne d’âge des supporters de Miloš Zeman n’est d'ailleurs certainement pas moins élevée que celle des soutiens de Karel Schwarzenberg, avec Jarmila Šuláková, née en 1929, et František Ringo Čech né en 1943, toujours en forme.

Tereza Kerndlová, photo: Kristýna MakováTereza Kerndlová, photo: Kristýna Maková Nous avons commencé en donnant l’honneur aux Anciens, terminons donc avec les plus jeunes : Miloš Zeman peut également compter sur Tereza Kerndlová, jeune chanteuse pop, pour qui « Zeman est un homme sage, modeste et travailleur », sans aucun doute « un très bon président ».

20-01-2013