Retour à l’époque de la Première République tchécoslovaque avec les chansons de Karel Hašler

Karel Hašler était une grande vedette de la scène musicale tchécoslovaque des années 1920-1930. Cet artiste aux talents multiples, qui était compositeur et parolier, mais également comédien, écrivain, scénariste, producteur de films et réalisateur, est l’auteur de près de 300 chansons, dont certaines sont toujours appréciées des Tchèques.

Karel Hašler, photo: ČT24Karel Hašler, photo: ČT24 Né en 1879, Karel Hašler est d’abord devenu gantier avant d’entamer très jeune une carrière de chanteur et de comédien. Il a même été engagé au Théâtre national de Prague où il a campé toute une série de rôles. Après la Première Guerre mondiale, il a commencé à se consacrer notamment à la composition de chansons et il s’est produit dans des cabarets.

Le retentissement presque sensationnel de ses chansons a conduit Karel Hašler à fonder sa propre maison d’édition dès la naissance de la Première République, ce qui lui a ainsi permis de sortir lui-même l’ensemble de sa production musicale.

La naissance du cinéma parlant, au début des années 1930, représente un tournant dans la carrière de Karel Hašler. Le musicien se passionne alors pour le cinéma. Il compose des musiques de films et écrit des scénarios. Il devient aussi, nous l’avons déjà dit, réalisateur et acteur.

Malgré l’interdiction imposée par la gestapo pendant la Deuxième Guerre mondiale, Karel Hašler a continué d’interpréter des chansons aux accents patriotiques. Son courage lui a coûté la vie. En décembre 1941, il est mort dans le camp de concentration de Mauthausen.

Cette émission vous propose les plus grands tubes de Karel Hašler, en commençant par la plus célèbre de ses chansons, Ta naše písnička česká (Cette chanson tchèque qui est la nôtre), tirée de son film Písničkář (Le Chansonnier).