Prix Anděl 2015 : entre musique et contestations

17-04-2016

Le samedi 9 avril, le théâtre de Karlín a accueilli la cérémonie de la remise des prix Anděl, les Anges, récompensant les artistes pour l’année musicale 2015 écoulée. Si la soirée s´est déroulée dans une ambiance plutôt décontractée, certains artistes ont saisi l’opportunité pour faire savoir leur désaccord avec les agissements du président de la République, et ce notamment en lien avec la récente visite du président chinois. En plus des huit catégories musicales principales, l’Académie de la musique populaire a également récompensé les artistes dans les catégories : chanteur, chanteuse et groupe de ces vingt-cinq dernières années.

Ange d’honneur pour Michal Pavlíček

Michal Pavlíček, photo: ČTKMichal Pavlíček, photo: ČTK Membre du groupe légendaire Pražský výběr, le guitariste et compositeur Michal Pavlíček a derrière lui plus d’une quarantaine d’années de carrière couronnée de succès et a ainsi intégré de plein droit le Hall of Fame. Considéré comme l’un des meilleurs guitaristes tchèques, Michal Pavlíček a également fait partie du groupe de rock BSP ou du groupe de fusion Stromboli. Il a participé à l’écriture de chansons d’un grand nombre d’artistes comme Kamil Střihavka, Daniel Hůlka, Načeva ou Bára Basiková, et il est crédité dans plus d’une soixantaine d’albums de genres variés.

 « Une triste pluie et la ville en fumée
Silence un temple vide
Les cauchemars boivent un thé fort
Une triste pluie, tu clignes des yeux
Je n’y suis plus tout seul
Ils vivent encore un peu lorsqu’ils demandent

Je te connais beaucoup plus, terre lointaine
Dormir avec un vertige mystérieux. »

David Koller et Klára Vytisková : les chanteurs de l’année qui n’ont pas gardé leur langue dans leur poche

David Koller, photo: ČTKDavid Koller, photo: ČTK Sacré chanteur de l’année, le guitariste et batteur David Koller s’est notamment vu décerner le prix de l’album de l’année pour « ČeskosLOVEslovensko », soit « Tchécoslovaquie », paru fin mars 2015. Connu essentiellement par le public tchèque pour être le leader du groupe Lucie et auteur d’un grand nombre de ses tubes, comme Oheň – Le feu, Amerika ou Laura, David Koller s’est parallèlement lancé depuis plus d’une dizaine d’années dans une carrière solo, avec déjà six albums à son compte.

Lenka Dusilová, photo: ČTKLenka Dusilová, photo: ČTK Artiste engagé, David Koller a notamment critiqué lors de la remise des prix le comportement de certains hommes politiques de la manière suivante : « Je serais très content que notre gouvernement s’occupe de nous et ne nous entraîne pas vers l’Est, en particulier ces personnes comme monsieur Babiš, monsieur Klaus ou même le camarade Zeman ». Il a ainsi rejoint la chanteuse Lenka Dusilová, qui, quelques instants auparavant, avait clairement dénoncé le comportement « indigne » du président de la République lors de sa prestation sur scène avec son groupe Baromantika: « Il flatte un régime qui nie la démocratie et la liberté, et ce en notre nom ».

Klára Vytisková, photo: ČTKKlára Vytisková, photo: ČTK Klára Vytisková, chanteuse du groupe Toxique, a été récompensée d’un Ange en tant que chanteuse de l’année, et ce pour son projet solo intitulé « Home ». Si le groupe Toxique avait été récompensé en 2008 en tant que révélation de l’année, Klára Vytisková a par la suite était nommée à trois reprises en tant qu’artiste féminine. Elle s’est, elle aussi, unie aux déclarations exprimées par ses collègues à l’égard du chef de l’Etat.

Comme en 2006, 2008 et 2012, Kryštof remporte la catégorie du groupe de l’année

Kryštof, photo: ČTKKryštof, photo: ČTK Le groupe Kryštof a été désigné groupe de l’année et s’est également vu décerner le prix de l’album le plus vendu, avec près de 29 000 disques pour « Srdcebeat » (Rythme du coeur). Un des groupes les plus populaires de ces derniers temps, le groupe Kryštof, avec son leader Richard Krajčo, a déjà été sacré meilleur groupe à trois reprises, en 2006, 2008, 2012 et donc désormais en 2015. Habitué des scènes musicales de divers festivals, le groupe, qui joue souvent à guichets fermés, possède à son compte huit albums, dont trois (Mikrokosmos, Rubikon et Inzerát) ont été désignés meilleur album de l’année.

 « Lorsqu’une chute libre arrivera une fois
Et que soudain dans la nuit le son tranchant de
Ta larme comme une chute d’eau
Ton appel à l’aide
Lorsque que tout se dissipera dans un rêve
Il y aura moins d’objets trouvés que de pertes
Dans ton équipe, qu’un seul membre
Et avant que tu n’arrêtes de poser des questions

S’il faut couler ou flotter
S’il faut brûler ou s’éteindre »

Révélation et chanson de l’année pour Barbora Poláková

Barbora Poláková, photo: ČTKBarbora Poláková, photo: ČTK Révélation de l’année, la chanteuse et actrice Barbora Poláková a notamment obtenu le prix de la meilleure chanson, « Nafrněná » soit « Prétentieuse ». Après un premier single réussi intitulé « Kráva » - « La Vache », le tube « Prétentieuse », qui a lui aussi fait un ravage sur Internet, avec plus de douze millions de vues, fait partie de son premier album sorti en 2015 ; album qui a vu le jour notamment grâce à la participation du compositeur Jan P. Muchow.

 « Elle est prétentieuse, apparemment mauvaise cuisinière,
Elle est prétentieuse, elle réussit plus que bien.
Elle est prétentieuse, problématique,
Elle est prétentieuse, égoïste,
Elle est prétentieuse et hystérique,
Elle est prétentieuse et ironique. »

Prix Anděl du « quart de siècle »

Dan Bárta, photo: ČTKDan Bárta, photo: ČTK Si le prix de la chanteuse des vingt-cinq dernières années a été attribué sans grande surprise à la diva Lucie Bílá, c’est le chanteur Dan Bárta qui s’est vu remettre le prix de l’artiste masculin. Membre de différents groupes comme Alice, Sexy Dancers, J.A.R. ou aussi Illustratosphere, Dan Bárta, qui s’est notamment fait connaître dans différentes comédies musicales, cultive une passion pour la photographie des libellules (l’une d’entre elles porte d’ailleurs son nom). Terminons notre émission avec le groupe Lucie, qui a été sacré meilleur groupe de ces vingt-cinq dernières années, et la chanson Amerika. Et l’on ne peut que se satisfaire du fait que l’un des groupes les plus populaires de ces dernières décennies ait obtenu ce prix tout à fait légitimement.

17-04-2016