Plexis, le groupe du rire et du punk

01-02-2015

La scène punk tchèque étant très éclectique, Radio Prague vous a concocté un dimanche musical aux mélodies très punk rock de la fin des années 1980 et du début des années 1990. C’est le groupe tchèque Plexis qui sera dans notre ligne de mire pour la prochaine demi-heure, avec son premier album intitulé ‘Pulnoční rebel’ – ‘Le rebelle de minuit’.

Photo: MonitorPhoto: Monitor C’est en 1984 que le groupe Plexis voit le jour quelque part dans le quartier de Vyšehrad, à Prague. Formé autour du chanteur, guitariste et bassiste, Petr Hošek, le groupe composé de quatre musiciens punks se produit pour la première fois au festival de České Meziříčí. Ils enchaînent avec plusieurs concerts, pour ne citer que les plus légendaires à Stará Lysá et à Hudební parník Vltava en 1985. Mais après que chacun des membres aient notamment intégré d’autres groupes de musique, comme Michael’s Uncle, Do Řady ! ou Visací zámek, le quatuor se sépare. Mais dès la fin des années 1980, Plexis se reforme. Aux membres initiaux, à savoir Petr Hošek, le chanteur, et Ada Vitáček, le batteur, s’ajoutent un nouveau guitariste, Jan Johny Jukl, et un nouveau bassiste, Pavel Brož. C’est dans cette composition que le groupe enregistre son premier album en 1990, alors toujours très punk, intitulé ‘Pulnoční rebel’ – ‘Le rebelle de minuit’.

Si le groupe subit fréquemment plusieurs changements dans sa composition, Petr Hošek, le chanteur et bassiste, reste le musicien clé de la formation. Si l’album que nous écoutons est fidèle au punk, les albums qui suivront, de nouveau interprétés par d’autres musiciens, mais toujours avec le chanteur Petr Hošek, seront d’avantage orientés vers le rock.

Plexis, photo: Site officiel du groupePlexis, photo: Site officiel du groupe Une césure radicale avec l’esprit passé du groupe intervient en 1994, lorsque Plexis est sollicité pour être le groupe de première partie des légendaires Ramones, groupe américain punk rock, au palais du Lucerna à Prague. De par cette expérience, le chanteur Petr Hošek souhaite alors continuer la musique punk et dissout le groupe Plexis, une nouvelle fois, pour partir à la recherche de nouveaux membres. Fidèle alors au punk, le groupe sort un nouvel album, intitulé ‘To’ en 1998, puis un autre en 2000, ‘Už mi to kroutí nohy’ – ‘Cela me fait tourner les pieds’, et ce toujours dans une nouvelle formation de musiciens. La constitution actuelle du groupe Plexis, composé alors du trio, Dušan Lébl, Martin Švec, et Petr Hošek, sort son dernier album en 2011.

01-02-2015