Petr Malásek, le pianiste préféré des grandes dames de la chanson tchèque

09-06-2019

C’est à la musique de piano que nous allons consacrer cette émission musicale. Elle rend hommage à la virtuosité de Petr Malásek, pianiste accompagnateur de grandes chanteuses tchèques telles Hana Hegerová, Marta Kubišová ou Lucie Bílá.

C’est à la musique de piano que nous allons consacrer cette émission musicale. Elle rend hommage à la virtuosité de Petr Malásek, pianiste accompagnateur de grandes chanteuses tchèques telles Hana Hegerová, Marta Kubišová ou Lucie Bílá.

Le talent, Petr Malásek qui fêtera bientôt ses 55 ans, il l’a sans doute hérité de son père Jiří Malásek, compositeur, pianiste et interprète notamment de la « Balade pour Adeline », que nous vous avons présentée dans notre Best of en 2017. Lorsque Jiří Malásek disparaît prématurément en 1983, son fils Petr a dix-neuf ans. Initié au piano à l’âge préscolaire, il l’étudie au Conservatoire, pour se lancer ensuite, dans la composition au sein de l’école supérieure de musique de Prague, la HAMU.

Compositeur, Petr Malásek doit sa notoriété à des dizaines de bandes originales de films et de séries télévisées, ainsi qu’à ses compositions de musique de scène : il collabore avec plusieurs théâtres tchèques, notamment avec la compagnie pragoise Kašpar, qui investit le théâtre Divadlo v Celetné, au centre de Prague.

Petr Malásek, photo: ČRoPetr Malásek, photo: ČRo Mais Petr Malásek est surtout connu du grand public comme l’accompagnateur privilégié de grandes chanteuses tchèques. Il est particulièrement remarqué pour sa longue et belle collaboration avec Hana Hegerová, considérée comme la première dame de la chanson tchécoslovaque et présente sur la scène musicale depuis plus de soixante ans.

Petr Malásek est également le pianiste préféré de Marta Kubišová et de Lucie Bílá, une chanteuse qui se plaît à mélanger la pop et le rock et qui a été maintes fois élue meilleure chanteuse dans l’enquête du « Rossignol tchèque ». Nous allons écouter un morceau qu’ils sont enregistré ensemble et qui s’appelle « Most přes minulost » (Un pont sur le passé).

Pour terminer, quelques morceaux de jazz que Petr Malásek et ses amis du groupe František Kop Quartet aiment présenter au public dans des clubs tchèques.

09-06-2019