Olympic : l’aventure continue…

« Nous jouons déjà depuis cinquante-cinq ans. Jamais nous n'avons cru que ce serait possible », a déclaré, en décembre 2017, Petr Janda, chanteur, guitariste, compositeur et leader du groupe de rock Olympic, un des plus populaires en République tchèque. En 2018, Olympic a fêté un autre anniversaire : cinquante ans depuis la sortie de son premier disque, Želva (La tortue), dont nous vous proposons un extrait dans ce nouveau numéro du Dimanche musical.

Photo: SupraphonPhoto: Supraphon Le groupe Olympic est considéré comme l'un des initiateurs du style « bigbít » en pays tchèques, équivalent du « beat » britannique. Il a produit plus de 20 albums studio (le dernier en date, intitulé Trilobit, Le trilobite, est sorti cet automne) et une dizaine d'enregistrements de ses concerts. Au cours de sa longue existence, il comptabilise d'ailleurs plus de 8 000 concerts.

Olympic porte le nom d'un club de musique pragois. Il a débuté comme un groupe d'accompagnement au prestigieux théâtre musical Semafor, à Prague. Trois guitares, un piano, une batterie et... un projet solo en tête. En 1965, ce projet voit le jour : le groupe enregistre sa première chanson, intitulée Dej mi víc své lásky (Donne-moi plus d'amour). On vous propose de l’écouter, ainsi que la chanson Bonsoir, mademoiselle Paris, qui est un souvenir de deux tournées du groupe en France, à la fin des années 1960, ainsi que deux tubes des années 1970 : Slzy tvý mámy (Les larmes de ta mère) et Taky jsem se narodil bos (Je suis né pieds nus).

Dans les années 1980, Olympic s’est illustré dans divers projets, dont une trilogie d’albums conceptuels, très appréciés du public. Après la révolution de Velours, le groupe se sépare et se recompose ensuite. Actuellement, il est formé par quatre musiciens : le bassiste Milan Broum, le pianiste Jiří Valenta, le batteur Martin Vajgl et le chanteur et guitariste Petr Janda.

Olympic est actuellement en tournée à travers toute la République tchèque. Celle-ci s’achèvera par deux concerts de Noël, donnés le 4 décembre à la Malostranská beseda, à Prague et le 22 décembre au Boby centrum, à Brno. Plus de détails sur le site : http://www.bestia.cz/olympic.