Naďa Urbánková souffle ses 80 bougies

30-06-2019

Légende de la pop tchèque et de la musique country, actrice rendue célèbre par le film oscarisé de Jiří Menzel, Trains étroitement surveillés, Naďa Urbánková ne prépare certes pas de célébrations spéciales pour son 80e anniversaire, mais elle vient de sortir une compilation des 71 chansons les plus célèbres de son répertoire.

Naďa Urbánková, photo: ČTNaďa Urbánková, photo: ČT

Les années 1970 et 1980 ont représenté le sommet de sa carrière. C’est grâce au très populaire théâtre Semafor qu’elle s’est fait un nom : Jiří Šlitr et Jiří Suchý ont écrit pour elle des textes et leur musique.

Le cinéma l’a aussi remarquée. Elle fait une première apparition au grand écran dans « Si un millier de clarinettes » (Kdyby tisíc klarinetů), aux côtés d’autres stars de la pop de l’époque, comme Karel Gott, Waldemar Matuška, Hana Hegerová ou Eva Pilarová.

En 1966, Jiří Menzel la choisit pour jouer dans Trains étroitement surveillés, adapté du roman éponyme de Bohumil Hrabal et qui obtiendra l’Oscar du meilleur film étranger.

Naďa Urbánková, photo: Matěj Kopecký, Archives de ČRoNaďa Urbánková, photo: Matěj Kopecký, Archives de ČRo Rebelote trois ans plus tard : même réalisateur, même auteur adapté. Elle apparaît dans le film Alouette, le fil à la patte qui finit au placard pendant vingt ans pour sa présentation au vitriol des années 1950 sous le communisme. « Presque tous mes films ont été interdits. Deux autres ont été censurés parce qu’y jouait l’acteur Jan Tříska, qui avait émigré, » se souvient Naďa Urbánková.

Aujourd’hui, après diverses étapes douloureuses dans sa vie, Naďa Urbánková vit à Želiv, dans la région des Hauts-Plateaux moraves. La musique est toujours présente dans sa vie. Elle présente une émission musicale pour la Radio tchèque, depuis Jihlava, et continue à donner des concerts avec le groupe Bokomara. Pour ses 80 ans, elle a donc sorti une compilation de ses plus grands titres et donné plusieurs concerts à Prague, Ostrava et Brno.

30-06-2019