Musicien et militant, Michael Kocáb fête ses 65 ans

28-07-2019

Compositeur, chanteur, militant, homme politique et homme d’affaires, Michael Kocáb souffle ses 65 bougies.

Michael Kocáb, photo: Pavol Frešo/Flickr, CC BY 2.0Michael Kocáb, photo: Pavol Frešo/Flickr, CC BY 2.0 Fils d’un prêtre évangélique interdit d’exercer son ministère par le régime communiste, Michael Kocáb était presque prédestiné à se retrouver dans l’underground tchécoslovaque.

Ses prises de position l’ont amené à présider, au début des années 1990, la commission parlementaire chargée de superviser le départ des soldats soviétiques. Après le départ du tout dernier soldat soviétique du territoire tchécoslovaque, le 30 mars 1991, Michael Kocáb a renoncé à toute fonction politique et est retourné à la musique.

La musique avait été l’affaire de sa vie avant la révolution de velours. Formé au piano, classique et jazz, il a étudié le jeu d’orgue et la composition au Conservatoire de Prague.

En 1977, il fonde le groupe de rock aujourd’hui légendaire Pražský výběr qui sort quatre albums studio, avant la séparation de ses membres. Mentionnons encore le film réalisé par Juraj Herz, Straka v hrsti dont la bande originale a été composée par Michael Kocáb et Michal Pavlíček. C’est à cette musique de film qu’est consacrée notre rubrique dominicale.