Le Trio Guarneri Prague, une aventure musicale et humaine qui dure depuis plus de trente ans

18-08-2019

Fondé il y a 33 ans, par trois brillants musiciens tchèques, le Trio Guarneri Prague se range parmi les meilleurs trios avec piano de formation classique. Il a rapidement attiré l’attention de la critique et du public par « son jeu exceptionnel exprimant une entente sans faille », ainsi que par « une virtuosité et une sensibilité créative », pour citer les médias français. Des tournées l’ont conduit un peu partout en Europe, au Canada, en Australie, en Amérique du Nord et du Sud, ou encore tout récemment en Chine. Le Trio Guarneri joue toujours dans sa formation d’origine : il est composé du pianiste Ivan Klánský, du violoniste Čeněk Pavlík et du violoncelliste Marek Jerie. Nous les écoutons interpréter l’extrait du Trio pour piano n°39, dit Trio tzigane, de Joseph Haydn.

Photo: SupraphonPhoto: Supraphon Trois instrumentistes de la même génération, Marek Jerie, Ivan Klánský et Čeněk Pavlík ont donc formé, en 1986, suite à plusieurs projets communs, le Trio Guarneri Prague. Toutefois, ces trois hommes aux parcours différents poursuivent depuis, chacun de son côté, une carrière de soliste.

Ivan Klánský, qui a fêté l’année dernière son 70e anniversaire, a la réputation d’être l’un des meilleurs pianistes tchèques actuels. Il enseigne en qualité de professeur à l’Académie de Musique de Prague et à l’Ecole supérieure de Musique de Lucerne. Cet ancien champion d’échecs est également reconnu pour sa mémoire exceptionnelle et sa capacité à trouver les meilleures correspondances de trains et d’avions ce qui l’amène fréquemment à organiser les voyages de ses amis musiciens.

Čeněk Pavlík est non seulement un virtuose de violon, mais également un spécialiste reconnu dans le domaine de la poterie ancienne.

Le violoncelliste Marek Jerie, formé par Pablo Casals, Mstislav Rostropovitch ou André Navarra, est marié avec la violoniste suisse Beatrix Jerie, parfaitement tchécophone tout comme leurs trois enfants. Distingué en juin dernier à Prague du prix Gratias agit pour la promotion de la musique tchèque à l’étranger, Beatrix Jerie organise des événements musicaux à Bâle et travaille aussi comme manager du Trio Guarneri Prague. Beatrix et Marek Jerie ont vécu les années 1970 dans la Tchécoslovaquie communiste, avant de déménager, au début des années 1980, en Suisse. Depuis, le couple vit entre les deux pays, ce qui a permis à Marek Jerie de fonder, avec ses amis, le Trio Guarneri Prague.

Pourquoi ce nom ? Car Čeněk Pavlík joue du violon « Zimbalist » du luthier italien Joseph Guarneri del Gesù, datant de 1735, tandis que Marek Jerie joue sur un violoncelle fabriqué dans l’atelier du fondateur de la dynastie, Andrea Guarneri, en 1684.

Récompensés par de nombreux prix, les enregistrements du Trio Guarneri Prague comprennent notamment les trios pour piano de Beethoven, Mendelssohn, Chostakovitch, Schubert, Mozart, Dvořák et Brahms. Voici un extrait du Trio pour piano op. 15 de Bedřich Smetana qui figure sur leur album des Trios tchèques pour piano, couronné du prix Diapason d’Or. Il sera suivi du Trio pour Piano de Felix Mendelssohn (op. 66).

18-08-2019