Le groupe de rock Dunaj signe son grand retour

Avec le temps qui passe, chaque pays a ses papys du rock. Cela dit sans méchanceté bien sûr… En Tchéquie, Dunaj (Danube en tchèque) est un groupe de rock mythique au tournant des années 1980-1990. Vingt ans après la mort de son leader, Josef Kolšovský qui avait signé la fin du groupe, Dunaj revient, dans un documentaire en préparation, mais aussi et surtout sur scène.

Dunaj, photo: Site officiel de Dunajská vlnaDunaj, photo: Site officiel de Dunajská vlna C’est à trois que revient le groupe Dunaj, après vingt ans de projets solos ou avec d’autres formations pour ses membres. Le guitariste Vladimír Václavek et le bassiste Josef Ostřanský, membres fondateurs historiques du groupe, se sont adjoint les talents du percussionniste Pavel Koudelka qui avait déjà joué avec le groupe par le passé.

Pour la jeune génération davantage habituée à la soupe pop et aux télé-crochets censés révéler de jeunes talents, la nouvelle de ce grand retour devrait passer inaperçue. Mais pour les fans de la première heure, et du rock alternatif tout court, cette nouvelle peut être une façon de succomber au plaisir de la nostalgie, tout en découvrant, on l’espère, de nouvelles compositions à venir.

Formation rock aux accents punk, Dunaj est né dans le creuset du rock alternatif de Brno. Dans les années 1980, la métropole morave bouillonne musicalement : loin de la capitale, Prague, il est paradoxalement un peu plus facile de jouer, malgré l’antipathie viscérale des fonctionnaires communistes vis-à-vis des jeunes à cheveux longs adeptes du rock. En dépit des difficultés, de nombreux groupes y voient le jour et des artistes s’y révèlent.

D’ailleurs parmi les collaborations historiques à mettre sur le compte de Dunaj ou de ses membres, celle avec la musicienne et chanteuse Iva Bittová ou avec le percussionniste Pavel Fajt, tous deux originaires de Moravie également.

En 2019, le groupe Dunaj reformé se produira à Ostrava, Brno bien sûr, et Prague.

http://www.dunajskavlna.cz/