La country tchèque, une mine d’or d’artistes (I)

17-01-2016

Si la musique country ne semble avoir qu’un public assez restreint en France, elle reste toujours extrêmement populaire en République tchèque, grâce à une multitude de chanteurs et groupes. La popularité de la country ne faiblit pas, notamment grâce à une station radio dédiée spécialement à ce genre musical. Même si nombreuses furent les rubriques consacrées à la country sur Radio Prague par le passé, nous allons vous présenter cette fois en première partie cinq chanteurs country, avant de vous faire découvrir quelques groupes dans une prochaine émission.

“Quelque part au loin les chemins prennent fin,
Mais chacun cache sa destination,
Quelque part au loin, chaque chemin a son arrivée,
Qu’il soit long de quelques mille lieues ou de milliers.

Continue, mon chemin, de me conduire,
Continue de me conduire, puisque même moi
Je voudrais arriver là où tu termines,
Continue, mon chemin, de me conduire.

Cela fait longtemps que je sillonne toutes les routes,
Je les connais toutes, mais seule la mienne me manque encore.
Elle est comme les filles, que j’ai tant aimées,
Remplie d’ardeur, mais de suite pleine de froideur.”

Věra Martinová, la « first lady » de la country

Photo: SupraphonPhoto: Supraphon La chanteuse Věra Martinová, est bien « la » première dame de la country tchèque depuis déjà plus de trente ans. A la fois guitariste, elle fait tout d’abord partie du groupe Schovanky, pour se consacrer à partir de 1987 à une carrière solo. Věra Martinová a depuis sorti seize albums et ce ne sont pas que ses fans qui reconnaissent ses plus grands tubes, tels que Až na vrcholky hor – Jusqu’aux sommets des montagnes ou Ó Pane náš – Notre seigneur. Ayant récemment modifié de façon radicale la composition de son groupe en y intégrant de jeunes musiciens, Věra Martinová continue de se produire partout en République tchèque.

“La nuit était pleine de sons, de bonne humeur et de souhaits,
Jusqu’à n’en plus finir,
Mais le bonheur sait où sont ses limites
Et personne pour lui donner d’ordres.

Les bras remplis de roses sauvages,
Chaque matin, il y en a une qui fane.
Je sais combien il m’en reste,
Les jours s’écoulent et le temps se hâte.

Il était fort et il était beau, les cheveux noir corbeau
Et un regard, qui enflamme le coeur.
Cette nuit-là, il dit qu’il était heureux à mes côtés
Et dans mon âme instable mes sentiments étaient les mêmes.”

Michal Tučný, la légende de la country

Photo: SupraphonPhoto: Supraphon Une autre figure de la country qui garde une place à part dans l’esprit des Tchèques est le musicien et chanteur Michal Tučný. Considéré comme une légende de la country, il a tout d’abord exercé le métier de boucher, avant de se consacrer pleinement à la musique, tout d’abord au sein des groupes Greenhorns et Fešáci, avant une carrière solo. Interprète de nombreuses chansons devenues immortelles, telles que Báječná ženská – La Femme formidable, Všichni jsou už v Mexiku – Tout le monde est déjà au Mexique ou Snídaně v trávě – Petit-déjeuner sur l’herbe, Michal Tučný aurait fêté ses 69 ans le 11 janvier dernier. Il a été néanmoins emporté par le cancer le 10 mars 1995.

“Cinquante grammes, cent grammes, deux-cents grammes, trois-cents grammes,
Un kilo de pain, un kilo de sucre,
Un petit pain, une baguette, nous avons tout ce que vous voulez,
Le magasin prospère, il suffit de demander.
Quatre kilos, dix kilos, vingt kilos, trente kilos,
On va peser, on va emballer, on vous salue, voilà c’est fait,
Je vous en prie, puis-je laisser cent-dix grammes de plus?”

Des voix moins connues mais pas moins intéressantes: Hana Horecká et Helena Maršálková

Photo: PantonPhoto: Panton Nous vous présentons également deux chanteuses, peut-être pas tant connues du grand public. La première Hana Horecká, chanteuse, guitariste et compositrice, a fait ses débuts au sein du groupe Volupsije puis a fait elle aussi partie du groupe susmentionné, Fešáci. Après la Révolution de velours, elle crée le groupe Sally Rose Band (Nové Schovanky) qui se produit sur les scènes de nombreux pays européens, comme la France, le Danemark ou la Slovénie. Pendant ses tournées, le groupe croise sur scène des musiciens de renom international, telle que l’Américaine Emmylou Harris. Après trois ans d’absence, Hana Horecká rejoint en 2014 la chanteuse country Hana Lounová et l’Idefix band.

Photo: SupraphonPhoto: Supraphon La chanteuse folk et country très charismatique, Helena Maršálková, a commencé sa carrière à l’âge de 21 ans au sein du groupe Pacifik, groupe dont elle continue de faire partie à l’heure actuelle. Créé en 1971 par Tony Linhart et les époux Maršálek, Pacifik reste un des groupes les plus stables de la scène country. Si Helena Maršálková a elle aussi tenté une carrière solo, elle s’est toutefois faite davantage connaître en chantant en duo avec divers artistes, tels que Jiří Schelinger ou Radek Tomášek, ex-membre du groupe Rangers – Plavci.

Pavel Bobek, le monstre sacré de la country

Photo: PantonPhoto: Panton Revenons au chanteur country préféré des Tchèques, le sympathique Pavel Bobek, qui a ouvert notre émission musicale. Ce musicien très populaire était un touche-à-tout, qui est passé par différents genres musicaux : le rock, la country et la pop. Après avoir fait partie quelque temps du groupe de rock mythique Olympic, il rejoint dans les années 1960 le groupe Country Beat Jiřího Brabce mais se consacre par la suite à une carrière solo couronnée d’immenses succès. Sur ses vingt-six albums, mentionnons ses chansons les plus connues, comme Lásko, mně ubývá sil – Mon amour, je n’ai plus assez de forces, ou celle écoutée au début de l’émission, Veď mě dál, cesto má – Continue, mon chemin, de me conduire. Nous avons consacré une émission entière à cet artiste le 24 novembre 2013 (http://radio.cz/fr/rubrique/dimanche/les-tcheques-regretteront-pavel-bobek-legende-du-rock-et-de-la-country-tcheques ), car sa voix spécialement timbrée s’était malheureusement éteinte quatre jours auparavant.

“Je me déshabitue,
je me déshabitue de tes baisers,
nul endroit où t’échapper
et pourtant je m’enfuis.

Je me déshabitue,
de ta séduction et des intrigues
et toujours craintive
je verrouille mon cœur.

Chaque fois,
que l’on entend trépigner nerveusement derrière la porte,
je retiens mon souffle jusqu’à ce que le bruit cesse.
Je n’arrive toujours pas à faire une croix dessus.

Mais je me déshabitue déjà
je ne dis rien à personne,
tu circules comme une drogue dans mon sang,
mais je me déshabitue déjà.”

17-01-2016